médecine

  • Ca risque de faire mal!

    Auteur(e) : Adam Kay

    Genre : Témoignage

    Résumé :

    « Devenir médecin à l’hôpital ? Adam en rêvait… jusqu’au jour où il a commencé à exercer ! Il a découvert les semaines de 97 heures où le médecin gagne moins que le parcmètre des urgences. Un chaos de bruits et de cris. Un monde où l'on doit renoncer à toute vie sociale… Dans ce témoignage à la fois cruel et plein d’humour, un jeune interne nous fait découvrir un quotidien qui se révèle à la fois cauchemardesque et terrifiant. Heureusement, il y a la dérision qui permet de garder un peu de légèreté. Et surtout, il y a des éclairs de bonheur, notamment quand Adam fait naître un enfant ou que ses patients lui confient leurs petites histoires. Tendres, déchirantes ou drôles, ces histoires sont un concentré d’humanité faisant oublier le quotidien du métier. L’un des plus difficiles, mais aussi l’un des plus beaux métiers du monde. »

     

    AVIS (Coup de coeur!)

     

    Ah… Comment donc vous parler de ce livre qui m’a fait pleurer et rire, qui m’a poignardée et révoltée contre un système injuste ?

    Ca risque de faire mal !, c’est l’histoire d’Adam Kay en tant qu’interne puis médecin gynéco-obstétricien dans l’hôpital britannique.

     

    C’est rempli d’anecdotes touchantes, qui nous montrent la beauté du métier. C’est aussi drôle, avec cette humour noire et sarcastique assez caractéristique qu’on finit par développer dans le milieu. C’est de l’humanité dans sa source même, des liens qui se créent et des expériences communes entre soignants, entre patients, dans une communauté entière.

    Mais c’est également des années et des années de souffrance physique et mentale, de sacrifices dans le domaine personnel mais aussi professionnel. C’est un dénoncement et un appel à la prise de conscience contre un système de santé qui ne fonctionne plus, qui tue petit à petit ceux qui le composent. C’est exprimer une vérité pour beaucoup de personnes.

     

     

    J’ai adoré découvrir le vécu d’un médecin dans le système de la NHS (National Health System) et les moments contradictoires qui peuvent en découler. Bien sûr, on n’est pas dans le même pays, il y a des différences mais le problème fondamental est le même : les soignants se tuent au travail dans des conditions terribles et les patients sont les premiers à en souffrir. Evidemment qu’il n’y a pas que de mauvaises choses et tout n’est pas à jeter. Mais il y a définitivement de quoi faire niveau améliorations.

     

    J’ai aussi été profondément marquée par le témoignage d’Adam Kay qui, d’une certaine manière, est littéralement en train de nous narrer sa descente en enfer. Que ce soit au niveau de sa santé physique où son corps le lâche doucement mais inexorablement, ou de sa santé psychique et sociale qui ne cesse d’être négligée. J’en ai pleuré parce que je ne pouvais rien faire face à cette injustice. Comment donc réagir face à quelqu’un qui a tout donné pour son travail et les valeurs qui lui sont chères et qui malgré tout, a dû faire le choix de partir parce que ça l’aurait tué de rester ? C’est frustrant et horrible. Et ça l’est encore plus quand on réalise que ce n’est pas le pire des scénarios.

     

    ____________________

    En conclusion, si vous voulez lire un témoignage sur le sujet de la médecine au Royaume-Uni et tout cela avec un superbe fond d’humour sarcastique, je vous le recommande x1000 !

    Alex