science-fiction

  • This Golden Flame

    Lu en anglais !

    Auteur(e) : Emily Victoria

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    “Orphaned and forced to serve her country’s ruling group of scribes, Karis wants nothing more than to find her brother, long ago shipped away. But family bonds don’t matter to the Scriptorium, whose sole focus is unlocking the magic of an ancient automaton army.

    In her search for her brother, Karis does the seemingly impossible—she awakens a hidden automaton. Intelligent, with a conscience of his own, Alix has no idea why he was made. Or why his father—their nation’s greatest traitor—once tried to destroy the automatons.

    Suddenly, the Scriptorium isn’t just trying to control Karis; it’s hunting her. Together with Alix, Karis must find her brother…and the secret that’s held her country in its power for centuries.”

     

    AVIS

     

    INTRIGUE

    C’était sympathique. Après, clairement, ça ne casse pas trois pattes à un canard, les retournements de situation sont prévisibles de A à Z, mais c’est distrayant. J’ai juste trouvé dommage que la fin soit autant remplie de drama inutile. Et niveau dynamisme, le climax faisait davantage impression d’un anti-climax.

     

     

    PERSONNAGES

    J’ai apprécié ce que l’autrice a voulu faire avec ses personnages. Ils sont attachants même si je garde cette petite impression de distance globale qui s’installe entre moi et les personnages. Je n’ai pas eu forcément de favori ou favorite dans le lot. Petit (+) pour l'autrice et l'effort de représentations lgbtq+!

     

     

    RELATIONS

    Je pense que c’est le plus gros point positif de ce livre et ça m’a fait une bouffée d’air frais : il n’y a pas de romance et s’il y en a, je suis passée au-dessus. Non, vraiment, ça fait du bien d’avoir une autrice qui se concentre sur les relations platoniques pour une fois.

    J’ai autant aimé l’amitié entre Karis et Alix qui commencent à se connaître que la longue amitié quasi familiale entre Karis et Dane.

     

     

    UNIVERS

    L’univers a du potentiel. Malheureusement, c’est un one-shot ET le premier livre écrit/publié par l’autrice donc elle n’a pas pu ou voulu trop se mouiller à mon avis. Après, il y a des concepts vraiment sympathiques qui ne demandent qu’à être exploité.

     

    ____________________

    En conclusion, une lecture sympathique qui se démarque par une héroïne aroace et des relations platoniques mises en avant, mais qui reste moyen sur les autres aspects.

    Alex

  • Mystic Flown #1 - Le maître des arcanes

    Auteur(e) : Dana B. Chalys

    Genre : Fantasy/SF YA

    Résumé : 

    "Une guerre de l'ombre couve depuis longtemps entre les royaumes du Continent. Dans ce jeu de forces et de magie, la découverte des armures robotisées mobiles devient l'enjeu stratégique de tous. Ces ARM, vestiges d'une civilisation disparue depuis 1200 ans, offriraient un avantage hautement dissuasif si elles voulaient bien révéler leur secret.
    Mais la pièce manquante demeure introuvable. L'autre solution pour s'assurer la victoire serait de mettre la main sur le maître des arcanes porteur de l'as de la Mort et du Joker Sadge. Héritier malgré lui de ce pouvoir destructeur, il est traqué pour ses capacités et trouve refuge à la prestigieuse université des magies. Il y rencontre Diba, une émotionnelle que tout le monde fuit à cause de ses dons aussi dévastateurs qu'incontrôlables. Tous deux vont tenter de percer le mystère qui entoure l'origine des ARM, sans se douter que ces robots de guerre ne sont pas la pire des menaces à craindre."

     

    AVIS

     

    INTRIGUE

    C’est un tome un peu introductif. Même si ce tome n’est pas dépourvu d’action ou de révélations, c’est vrai qu’on n’évolue pas énormément sur l’intrigue.

    Après, ça reste intrigant et ça donne envie de savoir ce qui va se passer dans la suite, surtout avec ce cliffhanger qui n’est pas bon du tout pour mon pauvre cœur.

     

     

    PERSONNAGES

    Mon grand kiffe dans ce roman : les personnages. Je les adore, ce sont mes chouchous. Sadge me fait penser à Percy (Percy Jackson) ou Kellen (L’anti-magicien), des parias a qui on veut juste donner plein d’amour et de câlins. Et puis Diba, c’est la Blue (Raven Cycle) qui se sent à l’écart, spéciale mais à part. Elle aussi, je ne veux que la chouchouter.

    J’ai aussi apprécié les personnages adultes de ce livre (la directrice ou la cheffe militaire par exemple). Ca change des YA où les adultes sont soit morts, soit absents. Là, on a un peu de tout : les adultes dans ce livre ne sont pas parfaits, au contraire, mais au moins, ils sont là et surtout, ils sont nuancés.

    Je tiens à noter la diversité dans les personnages au niveau des cultures, des orientations sexuelles mais aussi dans les handicaps.

     

     

    RELATIONS

    Les relations en général sont bien écrites dans ce roman. Mais j’ai eu un coup de cœur pour celle entre Sadge et Diba : c’est remplie de douceur, de compréhension et de bienveillance. Ce n’est pas le genre d’amitié où on est collé l’un à l’autre h24 mais ça n’empêche pas qu’on a cette profondeur unique aux relations entre deux âmes-sœurs (oui, c’est comme ça que je les vois).

    J’ai aussi trouvé très sympa la relation un peu antagoniste entre Sadge et la directrice, le rebelle vs l’autorité. Mais c’est fait de manière nuancée. C’est agréable de voir des personnages se remettre en question après discussion.

     

     

    UNIVERS

    L’univers est un beau mélange entre fantasy et science-fiction. C’est vrai que je ne m’attendais pas à ça mais ça m’a fait une belle surprise du coup. Ce mix insolite s’approfondit au fur et à mesure des pages et j’ai bien hâte de voir comment ça va se développer dans le tome suivant.

     

     

    PLUME

    L’écriture est fluide et ça se lit bien, même si on peut ressentir de petites longueurs.

     

     

    AUTRES

    C’est un livre qui ne cesse de véhiculer des messages importants et aborder des thématiques intéressantes : la question de l’amour et des relations en général, la quête de pouvoir, la recherche de soi, l’importance de la communication et de l’empathie, le vécu d’une personne se sachant mourrante, et j’en passe sûrement.

     

    ____________________

    En conclusion, un presque coup de cœur qui m’a surprise par son univers et ses personnages. Je n’ai qu’une hâte, lire la suite et sans doute me retrouver en PLS.

    Alex

  • After®

    Autrice : Auriane Velten

    Genre : SF

    Résumé :

     « La Terre d'après...

     À l'abri d'un baobab, une société utopique, soudée par des règles strictes et bienveillantes, semble profiter   d'une vie paradisiaque, totalement apaisée et égalitaire.

     Pourtant, l'un des membres de cette communauté ne peut s'empêcher de se poser mille et une questions,   sur tout, y compris sur l'avant. Une particularité qui fait de Cami la personne idéale pour remplir une   mission d'exploration - sous surveillance. C'est donc avec Paule que Cami part pour les terres renoncées,   une zone inhabitée et hostile, en quête d'une mémoire oubliée. Rapidement, leurs découvertes dépassent   l'entendement, et les déroutent au-delà de ce qui peut être imaginé.

     Ce voyage risque bien de bouleverser leur vie... et l'humanité. »

     

    AVIS (COUP DE COEUR)

     

    INTRIGUE

    C’est un récit qui prend son temps, qui est plutôt pauvre en « action ». Néanmoins, on ne s’ennuie pas pour autant. Ce que j’ai apprécié, c’est qu’aucun chapitre, aucune scène ne me semble inutile. Chaque moment apporte quelque chose de plus, quelque chose d’important que ce soit au niveau des personnages ou de l’univers.

    La tension monte bien crescendo et vers la fin, on se sent happé par l’histoire. Ca a été très dur pour moi de lâcher le livre une fois passé les 2/3. Il y a de petits rebondissments par-ci par-là parsemés un peu partout dans le livre, certains plus prévisibles que d’autres. Et puis, c’est surtout un livre qui est engagé, qui véhicule de nombreux messages. Comparé à l’œuvre d’Aldous Huxley « Le meilleur des mondes » qui est centré sur l’eugénisme, là, on est plutôt concentré sur l’aspect environnemental, sur l'héritage de l'Humanité.   

     

    PERSONNAGES

    Les personnages sont bien construits. Ils peuvent paraître assez clichés au départ, mais ils vont prendre de la profondeur et de la complexité au fur et à mesure des pages. J’ai beaucoup aimé suivre leur évolution progressive et cohérente, leurs réflexions face à leurs découvertes mais aussi leur adaptation à la situation. Et c’est un plaisir de voir des personnages changer sans pour autant perdre leur essence.

    Cami et Paule sont toutes les deux des personnages intrigants mais surtout attachants. Elles sont à la fois diamétralement opposées et complémentaires.

     

    RELATIONS

    La relation entre Cami et Paule est vraiment belle. Au début, tu te demandes comment elles vont pouvoir se rapprocher et puis à la fin du roman, c’est devenu une relation tellement intime même sans l’aspect charnel. C’est quelque chose de bien plus puissant.

     

    UNIVERS

    C’est un univers de science-fiction, post-apocalyptique qui reprend les aspects classiques du genre sans pour autant tomber dans le banal. Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est l’aspect introspectif de l’œuvre.

    SpoilerAu départ, quand Cami et Paule découvrent les vestiges de leur passé qui est le nôtre au final, c’est plutôt rafraîchissant de voir nos infrastructures sous un nouveau jour à travers les yeux de ces dernières. Et ce qui est bien fait, c’est que ces trouvailles poussent les personnages à remettre en question leur « Dogme » et à évoluer. Quant à nous lecteurs/lectrices, ça nous pousse à revoir nos alentours, à apprécier davantage notre présent parce qu’on se rend compte que notre patrimoine est précieux.

    Je suis juste un peu déçue que l’aspect scientifique/technologique ne soit pas davantage approfondi.

     

    PLUME

    L’autrice a pris le parti de non-genrer les déterminants possessifs et pronoms personnels. J’avoue que ça m’a bien perturbée au départ. Et je peux envisager la difficulté que ça peut représenter pour les personnes qui ont du mal à se concentrer ou autre. Après, on s’habitue et ça passe sans problème.

    C’est aussi un aspect original qui contribue à l’immersion dans cet univers futuriste et qui reste cohérent avec les circonstances de l’histoire. Pour ne pas trop spoiler, à un moment donné du récit, on va revenir à notre discours actuel avec nos « mon/ma », « ton/ta » ou encore « il(s)/elle(s) » et le contraste entre les deux langages renforcent la rupture entre passé/présent.

    _____________________

    En conclusion, un coup de cœur qui m’a autant emportée par son histoire que poussée à la réflexion et à l’introspection. Je tiens à préciser que je ne lis pas énormément de SF mais qu’à chaque fois, ce sont de superbes découvertes.

    Alex

  • Skyhunter tome 1

    Skyhunter tome 1 larme secreteAutrice : Marie Lu

    Genre : Dystopie et Post-apocalyptique

    Résumé : Dans un monde brisé par la guerre, un groupe de jeunes soldats est prêt à tout sacrifier pour sauver ce qui leur est cher. La terrible Fédération Karensa a conquis de nombreux pays, faisant de Mara la dernière nation libre au monde. Les réfugiés fuient vers sa frontière pour échapper à un sort bien pire que la mort : la transformation en créatures mutantes connues sous le nom de spectres et qui sont envoyées par la Fédération pour attaquer Mara. Talin, qui a perdu sa voix et sa maison dans le conflit, a trouvé asile avec sa mère dans ce pays qui la considère comme inférieure. Elle fait malgré tout partie de la force d’élite de Mara, les abatteurs, chargés de contenir la menace des spectres. Mais au fur et à mesure que le nombre des créatures augmente, la défaite semble inéluctable…? Un jour, un mystérieux prisonnier est ramené du front. Talin sent qu’il y a quelque chose de spécial chez lui. Est-il un espion de la Fédération ou bien l’arme qui permettra de les sauver tous ?

    Avis : Un univers qui mélange deux sous-genres de la science-fiction. On ressent bien l'ambiance post-apocalyptiques avec ses descriptions de ruines et qu'ils ignore beaucoup de chose dessus. Quand aux codes de la dystopie, elle ressort fortement dans les défauts de la société Mara, et encore plus avec le bref passage à la Fédération Karensa. 

    Qu'est-ce qu'on a envie de s'opposer au consul ainsi que de son ambition de grandeur et de pouvoir. Un méchant dont j'espère sa mort dans d'atroce souffrance dans le prochain tome. Et qui remplis son rôle à merveille, dans une intrigue où il n'apparait que dans 20% de l'histoire. Ce qui incroyable, avec peu de présence, on ressent tout son potentiel. J'aimerais en apprendre plus sur lui.

    Venons en à nos protagonistes, en particulier Talin, qui se trouve entre deux monde. Étant une réfugié, ceux de Mara la regarde de haut et la traitre comme une moins que rien, et pour les autres réfugiers, ce n'est que méfiance et peurs à sont égard en raison qu'elle est devenue une abateuse (soldat d'élite de Mara). Ce qui la rend forte et réaliste face à la situation qui l'entour. Elle est consciente de ses capacités ainsi que de ses limites, ce qui la rend attachante. L'autrice a su monntrer à travers Talin qu'un personnage muet ne signifie par le silence niveau dialogue, en rappelant que la langue des signes est une autres façon de communiquer. Et tout les abateurs communique comme ça, ce qui rend l'interaction avec les personnages secondaires plus intéressant quand ils passe de la parole aux mots. J'espère que dans le prochains tomes, ils seront plus étoffés pour en apprendre plus sur eux, leurs personnalités.

    L'histoire est légèrement prévisible sur certain point, mais rien qui ne dérange car tout s'enchaine, en nous laissant juste le temps de respirer pour assimiler les informations. 

    Maë

  • Cannelle et Gingembre

    Cannelle et GingembreAutrice : Agathe Roméo

    Genre : Science-Fiction (Reviste de conte)

    Résumé : La terraformation de la lointaine Rotkap a échoué : l’oxygène est insuffisant pour vivre hors des dômes et, au-delà des murs protecteurs des cités, la nature sauvage est hostile et dangereuse. Les expérimentations génétiques des premiers colons ont abouti à la naissance d’hommes et de femmes adaptés à ce nouveau monde – mais qui montrent un appétit certain pour la viande. Leur régime carnivore, choquant et barbare pour la majorité des habitants végétariens de la planète, leur a valu d’être appelés Loups. Dans cet environnement difficile, la douce Cinnamon et la farouche Ginger, deux sœurs orphelines, vivent au jour le jour, en soignant son prochain pour l’une et en se battant pour se construire un avenir meilleur pour l’autre. Lorsque Cinnamon est contrainte de recueillir un Loup blessé, alors que la tension monte en ville entre les citoyens ordinaires et les Loups, tout bascule. Les deux sœurs parviendront-elles à rester unies pour surmonter les épreuves qui les attendent ?

    Avis : Il est rare de voir des revisite de conte en science-fiction. Ce qui est sacré défis, car cela ne doit pas être facile. Malgré tout, elle y arrive. J'ai reconus le conte de Blanche Neige, il avait une deuxième inspiration, mais ne connaissant pas le conte, je n'avais pas deviné, Marlaguette. Ce qui me donne envie maintenant de le découvrir. 

    On ressent des sujets très important qui semble être au coeur de l'histoire, comme l'environnement ou encore l'alimentation. L'autrice évidement ne prend pas partir sur le dernier point, qu'on soit végétarien ou pas. Elle montre les deux facettes, ce qui est agréable et intéréssant. Le tout avec une grande douceur, car elle laisse au lecteur d'avoir sa propre opinion s'il le souhaite par rapport aux événements de l'intrigue.

    Venons en au personnages, surtout les deux soeurs qui sont très opposé sur certain point, pourtant on sent des les premières pages leur lien très fort, sans aucune heine, ou jalousie. Bien au contraire, leur lien est magnifique, fait de soutient, de confiance et d'amour entre elles. Si Ginger a une personnalité imposante à comparer de Cinnamon qui est plutôt douce et discrète, ce n'est pas pour autant qu'elle prend l'ascendance sur sa soeur et inversement. C'est un parfait équilibre.

    Le style d'écriture de l'autrice est fluide, ce qui permet d'avancer vite dans la lecture tout assimilant les informations facilement. Et de pouvoir passer de point de vue de l'un à l'autre, fut naturel sans aucune gêne. Ce qui est important. L'histoire est un prévisible sur certain point, car les détails que l'autrice sème dans l'intrigue sont facilement repérables et répétitifs. Mais, ça n'a pas trop gène dans la lecture.

     

    Maë

  • Cogito

    CogitoAuteur : Victor Dixen

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Un don du ciel... Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d'Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n'importe qui en génie....ou un pacte avec le diable ? Pour les vacances de printemps, Roxane s'envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l'intelligence artificielle pour " améliorer " la substance même de l'esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
    Demain, l'intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
    L'ultime frontière sera notre cerveau.

    Avis : Encore une fois cet auteur à sut me surprendre et me faire voyager dans le futur. Il joue doublement avec les films culte de science-fiction avec des robots. Dans un premier temps avec l'un des personnages qui en ai fan et les cites tout le long du livre, et deuxième par son intrigue qui nous fait jouer avec les clichés du genre. Les recherches sur la technologie en robotique, aisni que le fonctionnement du cerveau sont incroyables, et ne parlons pas non plus de philosophie. Ce livre a du demander beaucoup de recherche, pourtant c'est très bien expliquer sans aucune prise de tête avec en bonus des

    Le message de Cogito est très fort, et ouvre les yeux aux lecteurs sur les risques de l'intelligence artificiels, comme par exemple les métiers, où l'IA prend la place de l'homme. L'auteur nous montre les risques ou plutôt les conséquences dela neuroscience, à la cybernétique, aux intelligences artificielles pour faire encore une fois passer un message sensible et réelle.

    J'ai vraiment adoré que l'héroïne aime et écrive des haïkus. C'est rare et vraiment agréable, mais surtout ça s'emboite à merveille avec l'intrigue. Et j'ai aussi compris comment fonctionne ce style de poème que je connaissais peut qui m'a charmé. Après, il faut admettre que les personnages sont des parfaits cliché avec l'héroïne rebelle, le geek la fille superficielleet riche, le sportif un peu idiot... Cependant, ça ne m'a pas trop dérangé, car j'était plus intéresser par l'univers et l'intrigue pour me formaliser sur les personnages.

    Spoilé ➡️ Après avoir finis le livre, je me suis posé quelque question en lien avec Phobos et Cogito. Et ayant fait des recherches, j'ai eu la confirmation que Cogito est le futur de Phobos. Ce qui est juste génial. J'ai appris qu'Extincta est le futur de Cogito, donc celui aussi de Phobos.

    Maë

     

  • Aurora Squad tome 3

    Aurora Squad tome 3Auteurs-trices : Amie Kaufman et Jay Kristoff

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Ils veulent partir en beauté ! Quand on demande à une bande de losers de sauver la galaxie d’un redoutable ennemi surpuissant, le redoutable ennemi surpuissant gagne, évidemment. Attendez… Pas si vite. Aucune défaite n’est définitive et l’escadron a une dernière chance de réécrire l’histoire. Peut-être deux. Sauf que c’est très compliqué car : Zila, Scarlett et Finn sont coincés dans une boucle temporelle alors que la guerre fait rage entre Traskiens et Terriens. Voilà qui simplifie le problème n’est-ce pas ? Tyler, Kal et Auri, eux, font alliance avec les pires affreux de l’univers dans un futur où les méchants ont déjà gagné. Pas la meilleure idée qui soit, mais pourquoi pas ? Hé, escadron 312, vous cherchez vraiment à sauver le monde où vous faites semblant ?

    Avis : Quel plaisir de retrouver l'humour de ces deux artistes qui vont droit au but sans s'encombrait de description, mais seulement du minimum. Leur style reste toujours aussi fluide. 

    J'ai adoré ses chapitres alterné, où on suit à travers chaque personnage de l'escadron. Je dois admettre, par contre, que j'ai préféré ceux de Zila et Finn qui sont les deux cerveau de l'équipe et qui voit les choses différements. Cependant, certain sont plus effacer que les tomes précédents, comme Kal. Mais ça laisse de la place à d'autre, ainsi nous découvrons un peu plus Tyles qui a une évolution intéréssante. Attention, cependant, ce livre est rempli de cliché Young Adult, supportable, sauf si vous faites une overdose en ce moment. Mais rien de grave. Spoiler ➡️ Et pour mon plus grand bonheur Magellan ! J'adore ce peps qu'il apporte à l'intrigue.

    Par contre, il a certaines réaction et dialogues qui sont lourd et qui avait le don de me taper sur le système. On reproche à des personnages des actions où ils ont aucun contrôle. Spoile ➡️ On reproche à Aurora d'avoir échoue, car elle a disparus du présent, et envoyé dans le passé. Mais, elle n'a pas demandé à être envoyé dans le passé. Alors lui reproche pendant au moins une bonne dizaine de page environ devient vite lassant et inutile au bout d'un moment. 

    Par contre, les couples fleurissent par tout, à croire que chaque personnage de notre escadron 312 ne peuvent pas être célibataire, obligé de leur mettre une romance ! Non, j'ai envie de dire. La romance n'est pas obligatoire, surtout qu'on bout d'un moment ce n'est plus naturel et ça se voit à des kilomètres ce qui va se passer. Ce qui met des longueurs dans les actions, ce qui lasse vite. Je ne suis pas une fan que le groupe soit séparer depuis le tome 2, j'ai l'impression qu' tout ralenti niveau intrigue et ils avaient une bonne dynamique ensemble. Je préfère largement le tome 1.

     

    Maë

  • L'Anomalie

    Auteur : Hervé Le Tellier

    Genre : Contemporain/SF

    Résumé :

    « En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.

    Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. »

     

    AVIS

     

    INTRIGUE

    En toute honnêteté, l’intrigue n’est pas vraiment ce qui m’a le plus intriguée. C’est une intrigue relativement simple se basant sur trois périodes/trois phases : « avant le 24 juin 2021 », « du 24 au 26 juin 2021 » et « après le 26 juin 2021 ».

    • « Avant 24 juin 2021 » correspond à une longue liste de présentation des personnages. On en décompte pas moins de 10. De quoi se perdre un peu quand la concentration n’est pas au rendez-vous. On pose notamment les bases des personnages avec leur background, leur personnalité et aussi, ce qui leur arrive après le fameux atterissage.
    • « Du 24 au 26 juin 2021 » correspond au « climax » de l’intrigue. C’est le moment où on commence à se dire que nos connaissances en physique quantique sont beaucoup trop éparses pour nous aider. C’est le retournement de situation (prévisible ou non). Ce que j’ai apprécié, c’est que l’intérêt du roman ne se place pas uniquement dessus. C’est certes la base de l’histoire mais l’accentuation se fait sur ce qui se passe dans la 3ème phase.
    • « Après le 26 juin 2021 » correspond pour moi à une analyse de la psychologie humaine. Cela répond à deux questions à la fois simple et complexe : « Comment l’Homme réagirait si un phénomène qualifié d’impossible initialement a lieu ? » et « Comment réagirais-tu face à tes propres choix ? ».

    PERSONNAGES

    Comme dit précédemment, il y en a 10. C’est, je trouve, trop. La diversité vient de ce nombre élevé de personnages mais elle aurait tout aussi pu provenir d’un panel moindre qui aurait pu être plus complexe.

    A mon avis, le côté le plus intéressant du roman, c’est cette analyse du comportement humain face à l’impossible et à soi. C’était enrichissant et à la fois, du fait du nombre élevé de personnages, il manque un approfondissement autour de cette psychologie. Cela donne cette impression que les personnages ne sont pas super bien travaillés parce que l’auteur se concentre beaucoup sur une caractéristique en particulier pour chaque personne et du coup, on ne les voit pas dans leur globalité. On ne ressent pas toute la complexité de l’être humain.

    UNIVERS

    L’univers du livre est basé sur notre réalité mais dû au retournement de situation qu’on découvre au mileu du roman, cette réalité est rediscutée : une simple simulation faite par une/des intelligence(s) supérieure(s) ou encore juste une version revisitée fantastique par l’auteur… En tout cas, l’auteur nous offre des pistes de réflexions autant philosophiques que religieuses qui nous emmènent, nous aussi lecteurs/lectrices, à nous questionner sur ce qu’on pense savoir et l’importance de ce savoir sur notre manière de vivre.

    _________________________

    En conclusion, une lecture intéressante qui sort de ma zone de confort. J’aurai peut-être préféré que l’auteur se concentre sur un peu moins de personnages et approfondisse encore plus la psychologie derrière. Et puis, ça a le mérite de m’avoir fait découvrir l’Oulipo.

    Alex

  • Inacessibles #1 - La tour aux mille étages

    Autrice : Katherine McGee

    Genre : SF/Romance YA

    Résumé :

    « New York est à la pointe de l'innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.

    Jusqu'au jour où une jeune femme tombe du millième étage...

    Qui a pu accéder à cet étage? Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux...

    • L'image parfaite de Leda Cole cache une addiction à une drogue qu'elle n'aurait jamais dû essayer et à un garçon qu'elle n'aurait jamais dû toucher.

    • La vie merveilleuse et sans problèmes d'Eris Dodd-Radson vole en éclats quand une horrible trahison brise sa famille.

    • Le travail de Rylin Myer dans l'un des plus hauts étages la propulse dans un monde – et une histoire d'amour – qu'elle n'aurait jamais imaginé. Mais que lui coûtera cette nouvelle vie ?

    • Watt Bakradi est un génie de la technologie qui cache un lourd secret : il sait tout sur tout le monde grâce à une IA qu'il a créée. Pourtant quand il est engagé par une fille des étages supérieurs pour espionner un garçon, il se retrouve piégé dans une toile de mensonges inextricable.

    • Et vivant au-dessus de toute cette agitation, Avery Fuller, génétiquement créée pour être parfaite. Celle qui semble tout avoir est pourtant tourmentée par la seule chose qu'elle n'aura jamais... »

    ______________________________

    AVIS

    Point positifs :

    L’écriture est fluide. Ce roman est un bon pageturner avec un rythme qui monte crescendo. Ça a été une lecture rapide en tout cas.

     

    La romance entre Eris et Mariel était mignonne mais j’avoue que je lisais en diagonal vers la fin, ce qui fait que je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur.

     

     

    Points négatifs :

    Je n’ai pas eu d’attachement aux personnages. J’ai ressenti au cours de ma lecture quelques vagues sentiments pour chacun au mieux. Au pire, que l’un ou l’une se fasse écrasé(e) par un camion ou qu’ils gagnent au loto, j’en n’avais rien à faire honnêtement. Exception faite de Leda pour laquelle j’ai ressenti du dégoût. En même temps, c’est une stalkeuse, une folle, une manipulatrice et Spoilerune meurtrière (sacré casier). Mais même mon dégoût pour elle était fade : ça ne m’aurait pas déplu si ça avait été elle qui avait chuté du 1 000e étage. SpoilerMais bon, ça ne me dérange pas non plus que ça ait été Eris au final.

     

    L’intrigue, pour un roman qui annonce une enquête et un minimum de suspens, a été d’une prévisibilité navrante. Après, peut-être que j’ai lu trop de romans YA désormais pour être surprise mais c’est vraiment dommage que pour un livre avec ce bon speech de départ, l’intrigue ne suit pas.

     

    Les relations entre les personnages ne sont pas vraiment intéressantes. Je n’étais pas investie dedans et comme 80% du roman se résume à ça, j’ai fini par lire en diagonal vers la fin.

    ______________________________

    En conclusion, je n’ai malheureusement pas apprécié du tout ma lecture. Je ne sais pas si c’est à cause de mon humeur ou juste du livre mais ce n’est pas passé. Pas grand-chose à dire à part que je ne lirai pas la suite.

    Alex

  • Les oubliés de l'amas

    Les oublies de lamasAutrice : Floriane Soulas

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : L’humanité a colonisé tout le système solaire mais une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur laquelle s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs dans un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver son frère disparu…

    Avis : J'ai bien aimé le livre, mais sans plus je dois dire. Je suis mitigée. On ressent l'ambiance de la Science-fiction niveau vocabulaire. On sent qu'elle a fait des recherches, sauf que je m'attendais à une technologie beaucoup plus avancée en raison du siècle où se déroule l'histoire. 

    Par contre, niveau détails, il y a des petites facilités pour l'intrigue. Des petits détails qu'on aperçoit si on n'est pas plongé à fond dans l'histoire. Ce qui a été mon cas, hélas. Je ne suis pas rentrée dedans, ni me suis vraiment attachée aux personnages. Il avait une sorte de barrière entre eux et moi. 

    Un sacré pavé de 600 pages environ avec de l'action, un peu de tension, mais trop de passages qui n'apportent pas grand-chose, mais qui peuvent être intéressants, car on voit que l'autrice a travaillé plus sur la psychologie et les messages qu'elle veut faire passer. Ce qui est semble être son style d'être plus axé psychologique et évolution des personnages. 

    Par contre, j'ai vraiment aimé l'idée et l'unviers de l'histoire. Cependant, ce n'est pas un space-opéra (récit interplanétaire qui se déroule avec des combats de vaisseau spatial, exemple : Star Trek ou Star Wars), mais plus le sous-genre Anticipation. Un sous-genre qu'il offre la possibilité à plusieurs horizons, mais aussi d'imaginer un mode de vie s'inspirant du présent. Ce qui est très intéressant, car on voit le monde clandestin et tout ce qui est illégal. Et comment les personnages évoluent dans ces milieux. 

    Maë

  • Dune tome 2

    Dune Tome 2Auteur : Frank Herbert

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad'Dib. fresque un Dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Il sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans, mais voit plus loin encore. Il sait que tous les futurs possibles mènent au désastre. Il est hanté par la vision de sa propre mort. Et s'il n'avait le choix qu'entre plusieurs suicides ? Et s'il ruinait son œuvre en matant ses ennemis ? Peut-être n'y a-t-il pour le prescient pas d'autre liberté que celle du sacrifice...

    Avis : L'histoire de ce tome 2 se passe des années après le tome 1, et l'ambiance est complétement différente. Déja le livre à beau être plus court que son prédécesseur, il parait plus long en raison des réflexions métaphysiques des personnages quin ont le don de casser la narration et de perdre le lecteur. Plusieurs fois, j'ai décroché lors de ses passage. Ce qui me tenait le plus en haleine, c'était les complots, les trahisons, même si la encore en savait dans quel direction aller l'intrigue grâce à la precience de Paul. Il avait donc zéro surprise. 

    J'aurais aimé que l'histoire se déroule pendant la guerre sainte, ou encore en savoir plus sur Dame Jessica. Ce tome contient peux d'action, on dirait un tome intermédiaire, qui fait le lien entre le tome 1 et 3. On découvre les différences force politique qui se dispute le pouvoir, ou qui se le disputeront dans les prochains tomes. 

    Maë

  • The Bone Season tome 4

    The bone season tome 4 le masque tombeAutrice : Samantha Shannon

    Genre : Science-fiction / Fantasy / Dystopie 

    Résumé : En plein cœur de Paris, la révolution de la marcherêve Paige Mahoney va prendre un nouveau tournant. La marcherêve Paige Mahoney a de nouveau échappé à la mort. Arrachée aux griffes de la captivité, elle a trouvé refuge au cœur de la citadelle de Scion-Paris où elle va se retrouver prise entre les factions qui cherchent la chute de Scion et celles qui tueraient pour protéger l'empire des Rephaïm. Le mystérieux programme Domino a des plans pour Paige, mais cette dernière a ses propres ambitions. Avec Arcturus - son ancien ennemi – maintenant à ses côtés, elle se lance dans une aventure qui la mènera des catacombes de Paris aux couloirs étincelants du château de Versailles. Alors que Scion élargit ses limites et que le monde libre tremble, Paige doit combattre ses propres souvenirs après son épreuve aux mains de l'État totalitaire. Les risques qu'elle prend lui font cependant miroiter une grande récompense : la pègre parisienne pourrait lui fournir les moyens de transformer sa rébellion en une guerre pure et simple.

    Avis : On passe à un nouveau tournant avec ce tome 4 dans la relation entre Paige et Arcturus, qui sont presque tout les deux tout du longdu livres. On a donc le temps de mieux les comprendres, mais aussi de voir l'influence qu'ils ont l'un sur l'autre. Il avait déjà un lien puissant entre les deux, mais là, on rentre en profondeur pour explorer avec eux cette relation jusqu'à cette fin grandiose et douloureuse. Cette fin, qui nous donne envie de lire la suite immédiatement. Cependant la suite n'est pas publié, ce qui est une torture, car on finit sur un gros cliffhanguer. Spoiler ➡️ J'ai vraiment cru que le Gouverneur avait jouer double jeu, puis quand j'ai compris que Cade étais aussi un Marcherêve et qu'il l'avait manipulé. J'ai eu des sueurs froides de me dire que le Gouverneur était entre les mains de Nashira et séparer de Paige. Puis cette explosion à la fin ! Je veux savoir qui a survécut ! Tout s'enchaine très vite dans ce livre, il a même des coupure dans les chapitres pour faire accélérer le temps. 

           Sans oublier que toutes les questions que je me posais dans les tomes précédent, ont enfin leurs réponses. Et qu'elle révélation ! Elles arrivent au bon moment, et permet de mieux comprendre certain évènement qui sont arrivés. J'avais quelque hypothèse, et de voir que certain sont exacte ma réjouis, comme d'avoir été surprise par certaine dont je ne m'y attendais pas. Samantha Shannon sait comment tenir en haleine son lectorats avec force mais aussi avec une profondeur dans ses personnages, et un univers complexe.

    Maë

  • The Bone Season tome 3

    The Bone Season tome 3Autrice : Samantha Shannon

    Genre : Science-Fiction / Fantasy / Dystopie

    Résumé : Dans un futur sombre où les clairvoyants sont pourchassés par un état totalitaire à la solde d'un ennemi plus grand encore, une jeune femme au pouvoir rare tente de rebattre les cartes pour rétablir la justice. Au terme d'une sanglante bataille, Paige Mahoney s'est élevée au rang de suzeraine de l'ombre et règne désormais sur la pègre londonienne grâce au soutien du gouverneur et des rantiens. Mais après avoir tourné le dos à son mentor et à ses partisans, la tâche d'unifier le monde souterrain semble plus difficile que jamais. De son côté, le terrible État de Scion entend bien mettre fin au monde des clairvoyants en introduisant une nouvelle technologie mortelle : les scanners Senshield, permettant de détecter l'anormalité. Engagée dans une course contre la montre afin de détruire ces nouvelles armes, Paige va devoir chercher de nouveaux alliés, mais une redoutable ennemie va se dresser sur son chemin...

    Avis : Tout s'enchaine très vite dans ce tome qui est encore plus rapide niveau narration que les précédents. On n'a presque pas le temps de souffler, car c'est presque une course contre la montre. 

        Dans ce tome, l'héroïne affrontent de plus en plus de difficultés en raison de ses nouvelles fonctions. Mais, on sent aussi le doute et l'hésitation l'envahirent ce qui la rend plus vulnérable, ce que j'apprécie. Surtout que les erreurs et les pertes continue de l'entourer. Pourtant, elle reste fidèle à elle-même, obstiné, determiné et généreuse, tout en devenant plus mature en prenant ses responsabilités et ce souciant des siens les anormales. On avait déjà les prémices de son évolution, mais ici elle ce confirme. Spoiler ➡️ Elle est prête à renoncer à ce début de relation avec le gouverneur pour être une meilleure dirigeantes pour les siens. On a aussi quelques réponses à des questions, comme sur les Réphaïtes, mais aussi sur l'univers qui s'étend de plus en plus. Mais ce qui me touche le plus, c'est que l'autrice n'oublie pas les personnages secondaire et permet qu'on en apprenne plus sur eux avec leur passé. Ce qui me fait craquer encore plus pour cette histoire. 

       Quant-a cette fin, j'ai énormément de peine pour Paige, de la voir encaisser au tant pour en arriver là. Ce qui nous laisse nous lecteur avec toujours beaucoup de question. Surtout qu'un nouveau groupe rentre dans l'équation pour le prochain tome, ce qui promet avec notre héroïne. Spoiler ➡️ De savoir Paige séparait de ses amis en terre inconnuse, en France. Même si le gouverneur est avec elle, je me méfie de cette nouvelle organisation qui rentre en jeux. J'espère qu'on aura des informations sur ce qui continue de se passer à Londre, mais aussi avec Nick et Maria. Je sens que le tome 4 ne réserves de jolie surprise et j'ai très hate de le lire. Cette série reste un coup de coeur sans aucune hésitation. 

     

    Maë

  • Eve of man tome 2

    Eve of man tome 2Auteurs : Giovanna & Tom Fletcher

    Genre : Dystopie

    Résumé : Imaginez que, depuis cinquante ans, une seule fille soit née sur Terre. 
    Une fille qu'on prépare, depuis sa naissance, à accomplir un destin hors du commun : redonner un avenir à l'humanité. 
    Quitte à l'enfermer. 
    Quitte à lui mentir. 
    Quitte a l'empêcher de connaitre l'amour et la liberté. 
    Quel est le prix à payer quand on tourne le dos à un pareil destin ?

    Avis : Ce tome 2 reprend pile à la fin du tome 1, et l'action commence enfin à la deuxième partie du livre, à vers la fin. Ce qui est dommage, car le livre ne fait que 330 pages environ et la police est plutôt grosse. L'histoire a beaucoup de potentiel par son intrigue dystopique avec un arrière post-apocalypse, mais comporte quelque détail qui l'alourdit comme une narration lente en première partis, des personnages un peu mou et très naïf, comme Eve qui n'a que 16 ans et ne sait rien du monde (Il est important de le rappeler.). Certain événement ne sont pas une surprise et sont prévisible, mais on découvre en profondeur ce que sont prêt à faire chaque personnage pour récupérer Eve. Puis à la fin, on va enfin de surprise en surprise, avec un déroulement et des révélation surprenante qui explique beaucoup de chose. 

    La romance prend plus d'ampleur que le tome précédent, ce qui expliquent, que certain détail soit mise en arrière et d'autre en avant. Même un peu trop, comme Holly, où l'héroïne répètent sans cesse les différentes Holly qu'elle a connu dans sa tête. Ce qui est fatiguant et ennuyant. Dans ce tome, nous avons trois narrateur : Eve, Bram et Michael. Qui permet de suivre l'intrigue sous plusieurs angle, ce qui est un plus. L'intrigue de ce tome 2 est aussi un peu plus sombre, mais on sent une certaine retenue au début avant de s'y engouffrer pleinement. Cette histoire à beaucoup de potentiel, cependant la moitié du livre gache tout (le début hélas). C'est un livre à lire simplement sans rien y attendre de particulier, et très pratique à lire en même temps qu'un autre.

    Maë

  • Red Rising tome 1

    Red Rising tome 1Auteur : Pierce Brown

    Genre : Dystopie 

    Résumé : « J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. » Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

    Avis : Je suis une amoureuse de ce sous-genre, alors dites moi pourquoi je n'ai pas lu ce livre plus tôt ? Heureusement, que Julie a remédié à ce problème pour Noël. Et ce livre n'a pas fais long feu dans la PAL, je l'ai lu en Lecture Commune avec Alex et Julie. Cette dystopie a modelé son univers dans son extrement en plongeant dans le coté sombre de ce sous-genre. Ça pourrait limite pour un publique adulte, mais c'est bien du young adulte. On découvre un futur où les gens sont classé par couleur comme une pyramide, et ceux tout en bas sont traités comme des esclaves, des moins que rien, avec de la cruauté dans toute les sphères. Ce qui est fascinant, car ça créer des personnages d'une grande variété. 

    Oui, venons-en maintenant au personnage. On a plusieurs personnages secondaire, mais ils vont et viennent selons l'avancer du héros dans l'histoire. Tous avec des degres d'émotions et de cruauté en eux. Et je dois admettre que j'appréciais certain puis moins et inversement. Spoiler ➡️ Je me méfiais de Sevro au-début, mais j'ai appris à apprécier ce personnage qui n'est pas parfait comme les autres, mais cela fait son charme, car il a plus d'un tour dans son sac et il est loyale à notre héros. Alors, que c'est l'inverse avec Cassius que j'ai envie de claquer maintenant. Par contre, depuis le début je me méfiait de Mustang, mais je m'attendais pas à cette révélation de choc ! On ressent au fils de l'histoire que les enjeux sont plus important, qu'un simple jeux. Beaucoup se déroule dans l'ombre pour placer ses pions. Quant-à Darrow c'est un personnage torturai émotionnel, mais il s'en sert comme une force pour ce relever. Ce n'est pas le genre à baisser les bras, et il admet ses erreurs malgré son coté tétue. Il a grand coeur, qui est mis à rud épreuve tout du long de l'intrigue. Ce que j'apprécie. Je croise les doigts pour revoir certain personnages dans les prochains tomes. 

    Et ce livre est bourré d'action, il est impossible de s'ennuier, mais il est aussi très psychologique, car on s'amuse à savoir les prochain coup des adversaire mais aussi à qui Darrow peut se fier. Quand on rentre dans l'arène, on oublie presque pourquoi Darrow est véritablement ici, malagré que l'auteur nous fasse quelque rappelle. Ce qui est destabilisant, car il faut prendre ça en compte pour la suite. Et la fin apporte des révélations choc, avec quelques questions pour la suite. Par exemple : Est-ce qu'on va revoir certain personnage ? L'ambiance des prochains livres auront-ils la même ambiance ? 

    Autre point important à mes yeux, pour une fois ce n'est pas une fille le héros principale. Toutes les dystopie que j'ai lu pour le momement sont avec des héroïnespricipale, et je n'ai rien contre. Mais un peut de changement fait du bien, et évite les répétitions ainsi que les clichés.

    Maë

  • The Bone Season tome 2

    the bone season tome 2Autrice : Samantha Shannon

    Genre : Science-Fiction / Fantasy / Dystopie

    Résumé : Dans un futur sombre où les clairvoyants sont pourchassés par un état totalitaire à la solde d'un ennemi plus grand encore, une jeune femme au pouvoir rare tente de rebattre les cartes pour rétablir la justice. Paige Mahoney s'est échappée de la colonie pénitentiaire de Sheol I, mais ses problèmes ne font que commencer : beaucoup de survivants sont portés disparus et elle est désormais la personne la plus recherchée de Londres... La marcherêve a pourtant des révélations à faire devant l'assemblée des Anormaux, ce haut lieu de la pègre qui regroupe les seigneurs et reines-mimes de la capitale. Cela n'est toutefois pas du goût de tous, y compris au sein même des Sept Sceaux, et de profondes dissensions ébranlent la communauté des clairvoyants, où l'intérêt individuel prime sur le bien-être collectif. Paige doit absolument continuer à se cacher, des Sept-Cadrans à Westminster en passant par les catacombes secrètes de Camden, jusqu'à ce que le sort du monde souterrain puisse être décidé.

    Avis : Pour ce second tome, on retrouve le panache de l'héroïne avec son coté battantes et son désire de liberté qui c'est transformé en quête de justice. Ce qui donne une super évolution au personnages ainsi qu'à l'intrigue. 

    Quant au personnages, on sait toujours peu sur Arcturus et il apparait peut même si on ressent sa présence par l'héroïne qui pense à lui de temps en temps. Par contre, on a beaucoup appris sur les autres personnages de la pègres. Que se soit sur leur relation ou encore sur comment marche leur dons de voyant. Quant aux émins dans ce tomes, ils faut juste une brèves apparition, et on en parle de temps en temps, mais sinon on en sait toujours pas plus.

    J'ai trouvé intéressant que l'intrigue soit centré sur la pègre. On voit son fonctionnement, ses rouages, mais on a aussi le droit à des secrets, des complots, des trahisons toujours aussi surprenantes. Spoiler ➡️ Je ne m'attendais pas que le Dompteur Blanc soit le traitre de la première rebellion, mais si je me méfiais de ce personnages. Cette fois si l'histoire se déroule plus rapidement que le premier, vu que les bases sont posé. Ce qui permet une lecture rapide et fluide. On ne s'ennnuie pas une seconde, et je n'ai nullement ressenti les 6OO pages et quelques. Cependant, il faut bien se rappeler qui est qui, car on peut vite se perdre au milieu de tout ses personnages de la pègre, si on a pas l'habitude des univers complexes. Et j'ai trouvé pratique ce vocabulaire à la fin, ainsi que le schema de l'ordre de la voyance. Mais, je ne me suis pas servis des cartes qui sont au début du livre, j'ai laissé mon esprit faire le travail, car les descriptions et les détails permet à l'imagination de s'emballer pour les créer les lieux et décors dans sa tête.

    Et vu la fin de ce tome 2, je suis sure que le tome 3 va être encore plus mouvementé. On a le droit un cliffanguer encore plus décoiffant que le premier tome. Spoiler ➡️ Surtout que la guerre est officiellement déclarer et qu'on a de nouveau personnages secondaire mit en avant. Paige souhaite changer en plus les choses, ce qui risque d'être compliquer et palpitant. 

    Maë

  • Dune

    Dune de Frank HerbertAuteur : Frank Herbert

    Genre : Science-fiction

    Résumé : Il n'y a pas, dans tout l'Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l'épice de longue vie, née du désert, et que tout l'univers convoite. Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l'Histoire.
    Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui réunira tous les dons latents de l'espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l'Empire ?

    Avis : J'ai grandi avec le film Dune de 1984, puis je suis allé voir le film avec Timothée Chalamet. Et j'ai une un coup de coeur en sortant du cinéma. Je me suis donc lancer dans le livre directe en espèrant sortir de ma panne de lecture. Heureusement, j'ai commencé à le dévorer sans pouvoir m'arreter. Le film saisissant, mais le livre est un chef d'oeuvre de la science-fiction. En première partie, l'histoire prend le temps de se dérouler, de poser la trame, de se suivre jour après jours. Puis à la deuxième, on commence à acceler au niveau de l'intrigue, des événements. Pour qu'ensuite à la troisième partie, on ait des saut dans le temps pour faire accélérer les événements. Ce qui force a bien rester concentrer, et je comprend mieux pour quoi il a été aussi à adapter.

    L'univers est fascinant et complexe, pourtant on ne s'y perd pas trop. Il faut juste le temps d'assimilées le vocabulaire ainsi que les noms des personnages et c'est bon. L'univers est bien détaillé, avec des descriptions très facile à visualiser vu l'univers sableux.  Je fus contente à la fin d'avoir des appendices, surtout pour le bref résumé des personnages ainsi que les définitions du vocabulaire de l'histoire. Par contre, j'ai pas trop compris la carte pour me repérer dans l'histoire. 

    Quant aux personnages, ils sont d'un réaliste incroyables. On comprend à travers eux la difficulter de vivre sur Dune, cependant on apprend avec les Fremen qu'Arrakis a d'autre richesse que l'épice. Celle de forger les être pour survivre, ce qui permet de voir l'évolution de noas personnages avec la culture Fremen. Et même si je me suis attendu à cette fin de tome en gros, je continuais d'être absorber par l'histoire, en essayant de deviner les petits détails.

    Maë

  • Evil tome 1 : Vicious

    Evil tome 1 : ViciousAutrice : Victoria Schwab

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Autrefois, Eli et Victor étaient les meilleurs amis du monde. Mais cette époque est bien finie. Elle est même... morte et enterrée. À la fac, Eli le brun et Victor le blond partagent la même chambre. Ils sont inséparables et pourtant absolument aux antipodes l'un de l'autre. Victor, c'est l'ombre : complexe et torturé, il passe ses journées à noircir les ouvrages de développement personnel de ses parents pour laisser apparaître des slogans d'un pessimisme saisissant. Eli, c'est la lumière – un garçon fascinant, doté de toutes les qualités, charismatique et solaire. Pourtant, sous la surface lisse du visage parfait de son ami, Victor entrevoit des démons inavouables. Et il n'est pas au bout de ses surprises... Car un jour, Eli fait la découverte du siècle : des pouvoirs surhumains semblent se manifester chez ceux qui ont subi une expérience de mort imminente. On les appelle des EO – pour " ExtraOrdinaires ". Aveuglés par l'ambition et la curiosité, les deux amis se lancent un défi insensé : celui de frôler la mort pour percer ce mystère. Malheureusement, leur tentative tourne au désastre. Dix ans plus tard, Victor croupit en prison, tandis qu'Eli est acclamé en héros. Mais ce que le monde entier ignore, c'est que le véritable monstre rôde dehors, en toute liberté... 

    Avis : Après avoir adoré la trilogie Shades of Magic de l'autrice, il fallait que je continue su ma lancer. Et j'entendais beaucoup de bon retrour sur ce livre, même si je ne lis pas de thrillers. Cependant son mélange avec la science-fiction et que se soit un young-adulte, à permit que ça passe crème. J'ai pris plaisirs à retrouve la plume de Victoria Schwab. Et des le début de l'histoire, on rentre dans le vif du sujet en gardant une part de mystère. Le style de narration aide à garder se côté énigmatique en passant du présent au passé, puis d'un personnage à un autre. Néanmoins, pour éviter de se perdre, il faut bien lire les titres des chapitres qui sont primordiales pour ce situer dans le temps. Ayant l'habitude de ne pas les lires, j'ai du faire bien attention de ne pas oublier. 

    Mais venons en aux personnagex ! Je trouve intéressant de suivre différent personnage et de connaître leur passé. Ça aide à mieux les connaitres, même si ce n'est que des personnages secondaire. J'ai l'impression que chaque information constitue une pièce de puzzle primordiale pour l'intrigue. Il suffirait qu'il manque un perso pour que l'histoire ne tienne plus. Et c'est là qu'on admire le talent de Victoria Schwab, car elle ne fait pas de personnage inutile, bien au contraire. Tout sert à l'intrigue ! Sans oublier, que l'autrice joue sur la mort avec brio qui nous fait palpiter, frémir et avoir peur, avec cette ambiance sombre qui se fait ressentir des le début.

    Maë

  • Chroniques lunaires

    CinderAutrice : Marissa Meyer

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune ! Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

    Avis : A force, vous le savez, j'adore les réécritures de conte. Et celle-ci sort de l'ordinaire avec son coté science-fiction. Et quelle métamorphose ! On a le droit à des cyborgs, des droïdes et une épidémie comme trame de fond. J'aime bien le conte de Cendrillon, mais là ! J'ai adoré ! On rentre dedans très vite, en étant emporté par l'histoire. Évidement, on retrouve les bases comme une belle-mère et deux soeurs, un prince et une course poursuite contre la montre d'une certaine manière. Mais le reste est complètement différent avec du complot, des secrets, un  royaume au bord du gouffre et une reine prête au pire pour le pouvoir. Autre point qui rafraîchit grandement l'histoire à mes yeux, c'est que l'histoire ne se déroule pas en Europe, mais en Chine, avec des allusions à la Lune. On découvre une héroïne combattante, forte, sensible et très intelligente, surtout en ingénierie. Et ne parlons pas du prince Kai qui assume ses responsabilités, qui est réfléchi et sentimental. Bon, je l'admets. On retrouve l'histoire d'amour de Cendrillon et du Prince, pourtant, la fin n'est pas : "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants".  Car l'histoire n'est pas finie, bien au contraire, elle ne fait que commencer. Et j'ai très hate de connaître la suite, même si j'ai lu la saga entière en ebook. J'ai envie de la relire en papier, tellement j'ai adoré.

    Maë

  • Aurora Burning

    Lu en anglais!

    Auteur(s) : Jay Kristoff et Amie Kaufman

    Genre : Science-fiction

    Résumé :
    “Our heroes are back… kind of. From the bestselling co-authors of the Illuminae Files comes the second book in the epic series about a squad of misfits, losers, and discipline cases who just might be the galaxy’s best hope for survival.

    First, the bad news: an ancient evil—you know, your standard consume-all-life-in-the-galaxy deal—is about to be unleashed. The good news? Squad 312 is standing by to save the day. They’ve just got to take care of a few small distractions first.

    Like the clan of gremps who’d like to rearrange their favorite faces.

    And the cadre of illegit GIA agents with creepy flowers where their eyes used to be, who’ll stop at nothing to get their hands on Auri.

    Then there’s Kal’s long-lost sister, who’s not exactly happy to see her baby brother, and has a Syldrathi army at her back. With half the known galaxy on their tails, Squad 312 has never felt so wanted […]”

    _________________________

    Avis :

    Ce deuxième tome a brisé mon cœur et mon innocence à propos des cliffhangers ! Je SAIS désormais ce qu’est de ressentir une fin au climax de l’action et l’attente douloureuse de la suite qui ne sortira que dans un an (et pire peut-être !) au moment où j’écris cet avis ! Malheur !

    Enfin bon, passons aux points positifs et négatifs que j’ai trouvé à ce livre :

    Points positifs :

    J’adore toujours autant l’humour de nos deux chers auteurs. Avec beaucoup de sarcasme et de dérision ! De plus, l’écriture fluide et entraînante de Kristoff et Kaufman ne fait que renforcer cette impression de pageturner.

    Les personnages chouchou qu’on a pu découvrir et aimer dans le premier tome sont toujours là Spoiler(et oui, même Cat même si ce n’est pas exactement elle ?) et restent magnifiquement attachants. Surtout Finian. Et Finian. Et… Bon, vous avez compris, je l’aime encore plus qu’auparavant. Mais je vous rassure, les autres personnages de mon squad préféré sont au top et il y a même un « nouveau » personnage qu’on voit beaucoup plus souvent. Allez. Un indice parce que je suis de bonne humeur : ce personnage va ajouter encore plus de badass attitude dans le lot !

    Au niveau de l’intrigue, on va de rebondissements en rebondissements. Il y a un bon rythme soutenu tout le long du roman et je me suis amusée comme pas possible à voir le squad enchaîner les emm*rdes !

    La fin… L’introduction a sûrement dû vous le faire comprendre mais ça a été dur pour moi de m’en remettre. Je veux dire… C’est criminel de couper en pleine action ! Je mets ça dans les bons points parce que du coup, je n’ai qu’une envie envie : lire la suite mais j’avoue que ça fait mal. Même très mal.

    Points négatifs :

    Alors, comment vous le dire sans vous faire trop peur… ? Il y a… Beaucoup de moments romantiques. Mais ils aident à l’intrigue ! Ce qui peut embêter certains malgré tout, c’est que c’est assez niais au passage. Sorry. Bon, personnellement, je suis passée outre et cela ne m’a pas dérangée plus que ça. Et puis, j’avoue aimer la niaiserie à « petite » dose quand c’est un couple que j’aime bien.

    Les retournements de situation, si vous avez l’habitude des YA et que vous n’avez pas oubliez ce qui se passait dans le 1er tome, sont un peu prévisibles. J’ai deviné ou en tout cas, je me suis doutée de la moitié d’entre eux. Ce qui est dommage mais en soit, l’intrigue est faite pour qu’on soit emporté par le cours des actions donc au final, que j’ai deviné ou pas, on s’en fiche.

    Mon dernier point est vraiment très subjectif. Au point que je suis quasiment certaine que 99% des lecteurs/lectrices qui liront ce tome s’en ficheront mais j’ai BESOIN de l’écrire quelque part parce que ça m’a fait beuguer pendant les 60 dernières pages.

    SpoilerLe fait est que je ne comprends toujours pas la réaction de l’équipe lorsqu’elle découvre que Kal est le fils du « méchant » ? Je trouve ça excessif et inutile. Mais j’ai l’impression d’avoir perdu toute mon ardeur à ce sujet au moment où j’écris cet article. Quel dommage parce que c’était une toute autre histoire lorsque j’avais à peine terminé le tome. Pour vous donner une idée si vous savez lire en anglais, voici un extrait de mon ressenti quelques minutes après ma lecture :

    “Actually, I still don't exactly understand why the squad was so upset that Kal was the other guy's son like... It wasn't really his choice and I can indeed understand why it is not the first thing you say to your friends. Like : ‘hey, you know what? My father, he is a really bad man and yeah, he killed yours. Oops. Sorry, hope you forgive me for being his son […]’ And even if he had told them, what would happen? The squad would have giving up on him anyway? Such a bunch of hypocrite b*stards! Really, like I mentionned before, I still love Scarlett, Finian, Aurora and Zila but... Why? Sending him away is just dumb. You lost a valuable fighter and possibly gaining a new ennemy. I just have the impression this element was used to add drama for nothing.”

    ______________________________

    En conclusion, je vous conseille et en même temps vous déconseille de lire ce tome. Je vous le conseille parce que je le trouve divertissant et génial mais vous le déconseille si vous n’avez le tome 3 sous la main !

    Alex