Articles de depalle-maeva

    • écrivaine

Centres d'intérêts : lecture; écriture; sport collectif; histoire...

  • Red Rising Tome 2 : Golden Son

    Golden SonAuteur : Pierce Brown

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : « Aujourd’hui, je suis leur glaive.
    Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »
    Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste. Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout. Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

    Avis : J’ai vraiment pris du plaisir à replonger dans l’univers lors de cette lecture commune avec Julie et Alex. On a étalé la lecture sur le mois, avec 3 chapitres par jour. Ce qui était une torture quand l’action arrivée, et qu’il fallait s’arrêter.

    Trop contente de retrouver comme personnage, Sevro ! Il est celui que je comprends et que je trouve le plus honnête dans sa personnalité. Il ne change pas dans son comportement et sa personnalité. Mis à part, qu’il a mûri. J’ai peur dans le prochain tome qu’il meurt. Je le préfère largement au personnage principal.

    Mustang me casse les pieds tout le long de la lecture. Spoiler ➡️ Elle veut qu’il s’ouvre à lui, mais quand il le fait, elle lui reproche. Beaucoup de personnages sont hypocrites dans l’histoire, si pour certains c’est évident pour d’autre c’est un peu trop. Ce qui rend vraiment les personnages humains, en particulier dans ses défauts, car aucun personnage n’est sain.

    La fin à ma énormément déçu. Je n’aime pas quand on s’acharne sur les personnages, et on peut dire que ce fut le cas pour la fin. Déjà que tout le long du livre, il essaye de se relever. En raison qu’il est sur le rasoir. Et quand enfin, il voit le bout, tout lui tombe dessus.

    Pour la fin, il faut savoir qu’il arrive beaucoup d’événements qui ne sont pas approfondis. Je me posais beaucoup de questions : ”Comment ?” et “Quand ?”

    Si ça ne tenait quoi moi, j’aurais changé la fin sur plusieurs points. Je ne pense pas enchainer la suite immédiatement. J'aurais besoin de temps, mais je lirais le tome 3.

    Maë

  • Les larmes d'une reine

    Les larmes d une reineAuteur : C.W. Gortner

    Genre : Roman historique

    Résumé : Une trahison qui a changé le cours de l'Histoire...
    Fille d'Isabel de Castille et de Ferdinand d'Aragon, Juana est une femme gouvernée par ses passions. Son mariage arrangé avec Philippe le Beau commence comme un véritable conte de fées ; ils tombent amoureux au premier regard. Mais lorsque sa propre famille est tragiquement décimée, elle se retrouve, à l'âge de vingt-cinq ans, héritière du trône d'Espagne. Dès lors, Juana est au coeur d'une lutte d'ambitions sans pitié et sera même déclarée folle par les deux hommes de sa vie. Peu importe le prix à payer, Juana est prête à tout pour assurer l'avenir de l'Espagne et sa liberté.
    Les Larmes d'une reine est le récit captivant et émouvant de celle qu'on surnomma Jeanne la Folle, une femme en avance sur son temps, qui se battit farouchement pour le royaume qui lui revenait de droit, en dépit d'une trahison inimaginable. Un des secrets les plus sombres de l'Histoire, évoqué de façon saisissante par ce roman exaltant.

    Avis : Ce qui m’a incité à lire ce livre, c’est de découvrir l’histoire d’un nouveau personnage historique. Je connais peu de choses sur l’histoire de la royauté Espagnole et Hasbourgeois. En particulier à cette période de l’histoire. Celle d’après est plus connu, avec 3 têtes couronnées : Charle Quint, François 1er et Henri VIII.

    On découvre la culture espagnole et du comté Flamand. On découvre les alliances et les tensions entre les royaumes.

    Je connais plus Catherine d’Aragon, que ça sœur, Jeanne la Folle comme on la surnomme. J’ai adoré découvrir ce personnage méconnu de la Grande Histoire. Elle a très vite été éclipsée par certains membres de sa famille.

    Évidemment, qui dit royauté dit complot, trahison et secret. Ce que j’apprécie énormément. Cependant, j’ai eu beaucoup de peine pour cette reine. Une femme dans un monde d’homme qui rêve de son indépendance, d’être aimé et qui à sacrifier beaucoup, personne ne l’a respecté. J’ai eu de la peine en apprenant ce qu’elle a subi. Elle est prise au piège entre sa patrie, sa famille et son époux. Un dilemme très dur, qui va finir par la détruire.

     

    Maë

  • Coeurs de Sorcière

    coeur de sorcièreAutrice : Genevieve Gornichec

    Genre : Fantasy

    Résumé : Les hommes meurent. Les dieux meurent. Elle survit ! Le destin d'une sorcière, d'une femme, d'une mère face aux dieux. Angrboda est une sorcière condamnée à l'anéantissement pour avoir refusé de partager tous ses secrets avec Odin, le roi des dieux nordiques. Transpercée et brulée vive à 3 reprises, elle parviendra à échapper à la mort, perdant sa mémoire et son cœur au passage. Ce n'est que le début d'une histoire plus troublante : Angrboda tombe amoureuse de celui qui lui rendra son cœur... Loki, dieu ô combien célèbre pour la discorde qu'il sème sur son passage. Voilà qui ne promet pas à Angrboda une vie paisible. Tour à tour mère de trois enfants terribles promis à un destin apocalyptique, Hel, déesse des morts, Fenrir, le loup craint par les dieux eux-mêmes, et Jörmungand, un serpent géant, Angrboda peut néanmoins compter sur son amie Skadi, la déesse de la chasse. Mais c'est oublier Odin qui veut retrouver Angrboda et lui arracher ses derniers secrets, quitte à déclencher le Ragnarök, la dernière guerre totale entre dieux, géants, créatures fantastiques qui détruira le monde.

    Avis : Il est agréable d’avoir un livre en fantasy avec les dieux nordiques, et non grecs comme à chaque fois. En plus, on ne suit pas une divinité du panthéon principale mais une sorcière, plus exactement une géante. Ce qui est fascinant, car on se trouve à prendre partie lors du Ragnarock pour Fenrir et les autres. Ce qui offre un point de vue différent et rafraîchissant. Le tout en explorant d'autres facettes des divinités, ce qui m'a permis d'en détester certains et d'en apprécier d'autres.

    Surtout que l’histoire narre plusieurs années. On a des ellipses très bien menées qui ne choquent pas et qui font rappeler celles des récits mythologiques. Pour quiconque n'ayant pas les bases de la mythologie nordique, ce n'est pas très grave car à la fin, on trouve les appendices qui nous en apprennent plus.

    Cependant, le livre ne joue pas dans la même cour que ceux de Madeline Miller, qui ont un Level au-dessus. Petit point qui pourrait gêner certain(e)s (ce qui ne fut pas mon cas), c'est qu'il n'y a pas de chapitre. Le roman est coupé en 3 parties non équitables, ce qui est normal en sachant qu'elles rythment les changements importants dans l'intrigue, une coupure nette.

    On trouve aussi des répétitions au niveau de certaines informations inutiles, qui alourdissent le texte. Spoiler ➡️ Plus gros exemple est la description du jouet en bois en forme de loup que Loki a offert à Hel. À chaque fois qu’il est mentionné, l’autrice re-précise pourquoi l’objet à cette allure, que petite Hel le mâchouillait et qu'elle le triturait entre ses mains tout le temps. Il aurait mieux valu donner les informations avec parcimonie. Le lecteur comprend facilement quand quelque chose est important dans l'histoire avec quelques informations bien glissées.

     

    Maë

     

  • Monsters of Verity tome 1

    Monsters of Verity tome 1Autrice : Victoria Schwab

    Genre : Fantasy

    Résumé : La capitale de Verity étouffe, saturée de crimes toujours plus violents. Pire encore, ce mal terrible a commencé à s'incarner dans le monde réel : à chaque nouvelle horreur naît un monstre qui, à son tour, terrorise la population. D'un côté, les Corsai, qui grouillent dans le noir pour dévorer leur proie, de l'autre, les Malchai qui boivent le sang de leur victime au grand jour. Peu à peu, la résistance s'est organisée... Au nord, le cruel Callum Harker règne en maître, ne protégeant les habitants que contre rémunération. Au sud, Henry Flynn a choisi une tactique bien différente. Avec sa femme Emily, il a adopté comme ses propres enfants trois des abominations, trois Sunai – des créatures d'apparence humaine qui utilisent la musique pour dévorer l'âme de leurs adversaires. À la demande de ses parents, August élimine donc sans broncher les monstres comme les criminels qui les ont engendrés, mais il brûle de faire plus pour libérer le monde de cette malédiction. Alors, lorsqu'il a l'occasion de surveiller d'un peu plus près Kate Harker, la fille de leur ennemi juré, il saute sur cette chance et accepte d'intégrer l'établissement huppé où elle a été envoyée, l'académie Colton. Mais la jeune fille ne tarde pas à découvrir son secret : s'il a tout d'un adolescent, il est en fait un prédateur assoiffé de vies humaines...

    Avis : Comme d'habitude, Schwab est une valeur sûre, encore plus quand on a une panne de lecture. Il n'est pas un coup de cœur, mais il m'a fait un grand bien, car je l'ai lu en 3 jours. Ça m'avait manqué d'être captivée et d'être plongée dans un livre.

    Par contre, je m'attendais à beaucoup plus de violences. On retrouve à merveille l'ambiance sombre avec les descriptions, mais les actions sont plutôt basiques. Ce qui est normal, vu que c'est du young adulte donc adressé aux ados et jeunes adultes. Cependant, ayant lu un peu de Dark Fantasy et ayant apprécié, j'ai perdu l'habitude. Et je m'attendais à chaque fois à quelque chose d'horrible, sauf que non. Mais l'univers "fin du monde" avec ses monstres attise ma curiosité, j'ai hâte d'en apprendre plus. En particulier avec le passage du bouquin, qui montre dès le début que les monstres ne sont pas toujours ceux qu'on croit. Ce que j'ai apprécié. Le tout en jouant avec le code, mais sans subtilités pour transmettre le message. Ce qui ne m'a pas gênée.

    J'apprécie toujours autant que ses romances soient platoniques, et elles servent à merveille l'intrigue sans l'alourdir. Les conflits intérieurs des deux personnages principaux sont bien dépeints. On sent bien les dilemmes internes, sauf que la fin laisse en suspens l'évolution des personnages, pour inciter à lire la suite évidement. Mais, on sent que Kate et August ont passé une étape importante de leur vie, et qu'ils viennent de prendre un virage à 180 degrés. On souhaite donc voir derrière se virage, qui semble se passer dans la suite. Par conséquent, direction le TOME 2 !

    Maë

  • L'Engrange-temps tome 1

    l-engrange-temps T1Autrice : Nell Pfeiffer

    Genre : fantasy

    Résumé : En Grahenne, le temps a un pouvoir, et Sophie Delapointe ne le sait que trop bien. Car loin d’être une simple horlogère, Sophie est une chronolangue : elle parle aux Horanimas, ces horloges pourvues d’âmes, chargées de surveiller le palais et de prévenir les complots contre le royaume. Le quotidien parfaitement rythmé de la jeune femme se dérègle le jour où Dimitri, le frère jumeau du roi, lui demande de réparer un Engrange-Temps, une horloge magique extrêmement rare permettant de voyager dans le temps. Mue par le désir de revoir vivant son père, qui est décédé dans d’étranges circonstances, Sophie accepte d’aider le prince. Propulsée dans une aventure périlleuse à la cour royale, Sophie va réaliser à ses dépens qu’on ne joue pas avec les lois du temps sans en payer le prix…

    Avis : Un univers original, en raison de l’idée de Horolurgie qui est créé et ficelé avec brio. C’est simple à comprendre, ça tient la route avec un vocabulaire propre à l’histoire. J'aimerais en apprendre plus. On sent que dans ce tome 1, on frôle juste l'univers et l'histoire avec le temps. Par conséquent, il a encore beaucoup à apprendre. Ce qui me réjouit : vous devez commencer à vous en douter, j'aime les histoires avec des univers vastes et bien travaillés. Et celui-ci explore un sujet qui fait beaucoup parler en Science-Fiction, mais voir le voyage dans le temps en Fantasy sort de l'ordinaire.

    L’héroïne, Sophie, me fait penser à celle de la Passe-miroir, Ophélie. De par ses dons quand elle décrit ses sensations, que par une partie de son caractère curieuse et discrète, le tout en doutant d'elle-même. Mais comme l'autre héroïne, elle va commencer à prendre son envol, on le voit plus à la fin du tome. Ne voulant pas lire à la fin du livre l'extrait du prochain tome (le chapitre 1), je m'interroge sur la suite, en particulier sur les jumeaux. J'espère qu'on les verra, car je pense qu'ils ont un rôle encore à jouer et que ce sont des personnages aussi importants que Sophie. Cependant, j'espère qu'on va découvrir de nouveaux personnages ou des Horanimas. J’adore Farandole, en particulier ses remarques qui donnent un brin d’humour ou encore Églantine avec son côté un peu maternel.

    Si je parle davantage de ce que j'espère dans la suite, c'est parce que la difficulté à donner mon avis sans spoiler est bien présente, et que je suis curieuse de la suite. Cette histoire était intéressante au point de réveiller ma curiosité.

    Maë

     

  • Paléontologie : Une histoire illustrée

    PaleontologieAuteur : David Bainbridge

    Genre : Documennt histoire

    Résumé : La curiosité des êtres humains pour les restes de vies antérieures, comme les fossiles ou les traces de pas des dinosaures, les a progressivement menés vers la paléontologie. En s’appuyant sur les portraits des plus grands scientifiques et sur leurs plus grandes découvertes, David Bainbridge dépeint l’évolution de la paléontologie depuis la Grèce antique jusqu’à nos jours. Illustré de croquis, de gravures, mais aussi de reconstructions informatiques récentes, le texte s’intéresse également aux nouvelles technologies, qui offrent de nouvelles perspectives aux paléontologues. Il fait ainsi le récit d’une discipline fascinante qui remodèle notre vision du monde naturel. David Bainbridge est biologiste, vulgarisateur scientifique et anatomiste au département de physiologie, développement et neurosciences de l’université de Cambridge (Royaume-Uni). Il est l’auteur, chez Delachaux et Niestlé, de La Classification animale. Une histoire illustrée.

    Avis : Un livre très instructif sur l'histoire de la paléontologie qui peut être assez ancienne ou assez récente du point de vue de l'âge de notre monde. Le tout en retraçant notre histoire d'une certaine manière, en faisaient découvrir au lecteur l'époque Cambrien, le super-continent alias la Pangée....

    Le livre a un format "manuel scolaire" que j'apprécie beaucoup, que ce soit dans sa présentation ou dans le style d'écriture. Car il explique tout, que ce soit l'avancée de la technologie qui permet de comprendre le progrès de la paléontologie, ou encore la perception des recherches. On apprend que de nos jours la paléontologie touche de nombreuses disciplines, comme la géologie, l'informatique...

    J'ai vraiment adoré ma plongée pendant la Guerre des Os, de redécouvrir les premières découvertes, bref..., pour les amateurs et passionnés de paléontologie, je conseille ce livre. Cependant, faites-vous la main en regardant des vidéos de vulgarisation ou en lisant d'autres livres sur le sujet.

    Maë

  • Le chevalier au Dragon

    Le chevalier au dragonAuteur : Emanuele Arioli

    Dessinateur : Emiliano Tanzillo

    Genre : BD - Légende Arthurienne

    Résumé : Ve siècle. Dans la Grande-Bretagne déchirée par les guerres, le roi Arthur se lève pour rassembler les peuples celtes. "Un royaume, un roi, une foi ! " proclament fièrement les Chevaliers de la Table Ronde. Cependant, cette noble quête de paix entraîne le bannissement des anciens cultes et des traditions magiques... Loin de ces tumultes, au coeur des Terres Libres, un jeune Celte aux énigmatiques yeux vairons découvre qu'il est le fils d'une puissante magicienne. 
    Aura-t-il l'audace d'accepter son destin et de partir vers l'inconnu ? S'embarquera-t-il dans une quête hors du commun... à la recherche du Graal ? Le Chevalier au Dragon est le fruit d'une prodigieuse découverte historique réalisée par Emanuele Arioli. Après une incroyable quête menée pendant une décennie dans toute l'Europe, il a réussi à reconstituer un texte perdu depuis près de sept cents ans relatant la légende du roi Arthur. Tel un puzzle colossal, il a assemblé des dizaines de manuscrits, dévoilant ainsi, des siècles après sa création, le destin mystérieux d'un héros méconnu de la Table Ronde : le Chevalier au Dragon ! Cet univers épique et merveilleux prend maintenant vie grâce aux talents d'Emiliano Tanzillo qui l'a illustré avec éclat.

    Avis : Un visuel magnifique qui correspond très bien à l'histoire. Et qui reflète l'ambiance de la fin de l'antiquité et début moyen-âge avec une coloration assez varier. J'ai adoré le dessin des yeux des personnages qui ressorte à merveille sur les gros plans et qui transmet les émotions.

    J'apprécie vraiment que ce soit un one-shot et qu'il soit épais. Je ne suis pas une fan de Bande Dessinée qui contient beaucoup de tomes. Et elle est plus épaisse qu'une simple BD, on a donc le plaisir d'être dedans sur un peu plus longtemps.

    Étant une amoureuse des mythes Arthurien et de ses revisites, j'ai été très contente de découvrir un nouveau chevalier. Ce qui nous change grandement des autres mythes arthuriens qui peuvent devenir répétitif et qui montre qu'on ignore encore beaucoup de choses sur les histoires de la table ronde. Cependant, on a aussi des références de différentes mythologique comme grecque ou nordique. La première page est une intro qui nous met dans le contexte, en nous faisant remonter le temps jusqu'au Vème siècle, dans une Angleterre qui n'existe pas. Ce qui met directe dans l'ambiance. En raison que c'est inspiré d'une histoire du moyen-âge, on retrouve quelque code et valeur de l'époque, comme des croyances, des rôles des femmes et les valeurs de chevaliers. Et tout ce mélange, montre un univers bien éloigné où on plonge en souhaitant en savoir plus.

    L'histoire est principalement axée sur de l'aventure, mais ça ne l'empêche pas d'avoir une pointe d'humour et une légère romance.

    Maë

  • La princesse d'Aragon

    la princesse d'aramonAutrice : Philippa Gregory

    Genre : Roman Historique

    Résumé : Je suis Catalina, princesse d’Espagne, fille des deux plus grands monarques que cette terre ait portés : Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Je suis leur plus jeune fille, la princesse de Galles, et je deviendrai reine d'Angleterre. » D’abord épouse du frère aîné de Henri VIII, l’infante d’Espagne a su transformer un mariage d’intérêt en passion amoureuse ; mais à la mort de l’héritier du trône, l’impitoyable Cour d’Angleterre et les ambitieux parents de la jeune femme doivent trouver un nouveau rôle pour la jeune veuve. Catherine décide alors de prendre sa vie en main prête à tout pour pouvoir accomplir son destin. Dotée d’une détermination hors du commun, la princesse d’Aragon survit à la trahison, à la pauvreté et au désespoir avant de devenir l’épouse de Henri VIII, et de commander avec lui les forces anglaises dans leur plus grande victoire contre l’Écosse.

    Avis : J'ai grandi avec la série Les Tudor, et j'avais adoré la reine Catherine d'Aragon d'Angleterre. Cette femme droite, pieuse et juste, avec un caractère têtu à une période de sa vie déjà bien avancée. Or dans le livre, on suit la jeunesse de Catherine d'Aragon ce qui est intéressant et rare. En particulier son enfance en Espagne, on découvre un pays en guerre, en pleine unification. Et nous suivons aussi, son premier mariage avec le prince Arthur, prince d'Angleterre, ainsi que c'est premières années en Angleterre qui ne fut pas simple. Ce qui permet de comprendre ce qui a forgé cette princesse, cette détermination qu'elle aura tout du long et qu'elle léguera à sa fille.

    Il est vraiment agréable de suivre l'histoire à travers les yeux des femmes de cette époque, qui a souvent été mise dans l'ombre d'Henri VIII. Ça apporte un regard neuf. Bien que ce soit romancé, j'apprécie le style de narration historique de l'autrice Philippa Gregory et sur les points qu'elle appuie. On joue avec les rumeurs de l'époque, ainsi que les controverses, ce qui est fascinant.

    Venons en maintenant à la narration, on y retrouve deux styles différents : la première est comme un journal intime et la deuxième est une narration externe avec une focalisation zéro, ce qui offre un brin de fraîcheur dans la lecture.  Je conseille aux amours d'histoire, particulier les passionner de roman sur les Tudor.

     

    Maë

  • Salicornia tome 1

    Salicornia tome 1Auteur : Fabien Clavel

    Genre : Fantasy 

    Sous-genre : Urbain Fantasy

    Résumé : Cinq créatures légendaires.
    Deux mondes en danger.
    Un infime espoir.
    Pour déjouer les menaces qui pèsent sur la paix dans l’Autre-Monde, le prince vampire Báthory sort de sa retraite le général Soichiro. Cet oni, héros de guerre, bien que désormais plus coutumier des chemises hawaïennes que des uniformes, recrute alors une équipe de jeunes espions pour mener à bien cette mission à hauts risques : un·e hobgobelin·e susceptible et solitaire, une vampire hautaine et séductrice, une elfe toxico et tireuse d’élite, et un ange archiviste et archivieux. Des novices déjantés qui doivent cohabiter à la pension Salicornes sans rien savoir de l’implacable engrenage dans lequel ils viennent d’être plongés...

    Avis : Livre objet magnifique ! On a des informations sur les personnages principaux avec des illustrations à l'intérieur de la couverture. Très intéressants niveaux informations, et ça offre une visualisation des personnages. J'ai l'habitude de l'urbaine fantasy, et des fois, ça devient répétitif, sauf là. On sort de l'ordinaire en urbaine fantasy en voyant d'autre créature et en abordant un peu différemment le lien avec le monde humain, notre époque.

    Cependant l'histoire est très courte ce qui est dommage, car on a une bonne partie de livre qui est de l'introduction. Il aurait mérité plus de page pour étoffer l'univers et l'intrigue. Les personnages ne sont pas assez approfondis, on a le droit à leur point de vue ce qui est génial. Mais au lieu de reprendre la même scène sur plusieurs pages, j'aurais préféré que soit approfondi sur leur histoire personnelle à la place.

    Le livre est facilement prévisible, mais dans le mauvais sens car ça me cassait la lecture. Pour ma part, j'ai très vite deviné les vraies personnalités de 2 personnages. Spoiler ➡️ J'ai facilement deviné qu'Aurore n'était pas la méchante de l'histoire, et qu'elle cachait bien son jeu. Et que le prince Bathory lui au contraire, n'était pas le plus gentil des personnages secondaires.

    Je n'ai hélas, pas beaucoup de choses à dire. Car j'ai bien aimé l'histoire, mais sans plus. Aucun des personnages ne m'accroche plus que les autres. La seule qui va m'inciter à lire la suite est l'univers et d'apprendre plus sur la véritable menace de l'histoire.

     

    Maë

  • L'empire du vampire tome 1

    l empire du vampireAuteur : Jay Kristoff

    Genre : Dark Fantasy

    Résumé : De la sainte coupe vient la lumière divine.

    La main fidèle rétablit l'ordre sur le monde.

    Et sous le regard des Sept Martyrs,

    L'homme abolira cette nuit sans fin.

    Vingt-sept longues années se sont écoulées depuis la mort du jour. Pendant près de trois décennies, les vampires ont fait la guerre à l'humanité, construisant peu à peu leur empire éternel. Maintenant, seules quelques étincelles de lumière subsistent dans une mer de ténèbres. Gabriel de León est un saint d'argent : un membre d'une confrérie œuvrant à la défense du royaume et de l'Église contre les créatures de la nuit. Mais même l'Ordre d'Argent n'a pas pu endiguer la marée une fois que la lumière du jour a manqué, et Gabriel est seul maintenant. Emprisonné par les monstres qu'il a juré de détruire, le dernier saint d'argent est obligé de raconter son histoire. Un récit de batailles légendaires et d'amours interdits, de foi perdue et d'amitiés gagnées, du roi éternel et de la quête du dernier espoir de l'humanité : Le Saint-Graal.

    Avis : J'aime toujours autant le style de Jay Kristoff, en particulier ses univers sombres en fantasy. Cependant, j'ai trouvé certain point récurent et commun avec son autre livre, Nevernight. Par exemple, que le protagoniste ne soit pas un héros, bien au contraire, il a une grande part de ténèbres en lui. Deuxième point, le détail avec la nuit et les jours, dans Nevernight, c'est tout les jours il a le soleil, la nuit à disparu, alors que là, c'est l'inverse, presque une nuit éternelle. Je trouve intéressant de voir des similitudes opposées. Autres points de cet univers, c'est la religion qui à une forte inspiration Chrétienne, que ce soit par croyances, que par ses défauts. On est dans une fantasy moyenâgeuse. En résumé, un univers très complet, mais facile à comprendre par ses sources d'inspiration.

    Je n'avais pas beaucoup de temps pour lire, par conséquent j'ai presque mis un mois à le lire. Ce qui m'a paru très long, et j'ai eu du mal à rentrer de dans, en particulier vers la fin, en plus j'avais déjà deviné certains détails de l'histoire, ce qui m'a déçu. Cependant, le style d'écriture de Jay Kristoff est très fourni en détail, en description visuelle, ce qui donne très vite l'ambiance et le décor de l'histoire.

    Le style narratif sort de l'ordinaire par son côté présent qui raconte le passé, qui est l'histoire principale, mais surtout une chronologie non-linaire, on fait des bons arrière, puis en avant, pour revenir en arrière. C'est original, mais faut rester concentré pour se rappeler la bonne temporalité. Heureusement, qu'il a coupé en partie.

    Pour les personnages, l'auteur aime toujours autant à en créer une grande diversité, cela peut être déstabilisant niveau noms, mais pas niveau personnalités, car aucun se ressemble. Ils ont chacun leur propre personnalité avec une évolution solide, naturelle et qui offre la possibilité de s'attacher à eux ou de les détester pour notre grand plaisir. J'adore toujours autant haïr ou détester certains personnages, ça prouve qu'ils sont bien construits et qu'il joue leur rôle à merveille.

    C'est une histoire sombre parfaite pour ceux qui sont comme moi de grosse flipette, mais qui veut un univers sombre, en particulier pour Halloween.

    Maë

  • Mémoires de la forêt tome 3 : l'Esprit de l'hiver

    Mémoire de la foret tome 3Auteur : Michaël Brun-Arnaud

    Genre : roman jeunesse

    Résumé : L'hiver et son manteau se sont posés sur la forêt. Les jours sont froids et les nuits sont longues, mais comme chaque année, les habitants de Bellécorce se réjouissent, à l'approche de la fête de Yule : les boutiques regorgent de jolies choses, les gourmandises se préparent, et beaucoup prennent la direction du Grand Nord pour assister aux aurores boréales. C'est tout là-haut, dans les dangereuses vallées de Sombrehiver, que Pimprenelle et Séraphin Renard sont allés chercher un cadeau pour Bartholomé, leur fils à la santé fragile. Mais ils ne reviennent pas le jour prévu....Pour les retrouver, Bartholomé embarque avec son oncle Archibald sur l’Étoile de Bellécorce, un légendaire train à vapeur. Alors qu'à bord, les évènements étranges se succèdent, il fait la connaissance d'un mystérieux passager clandestin, qui pourrait bien détenir des informations cruciales pour leur enquête ...

    Avis : J'ai encore une fois dévoré un tome de Mémoires de la Forêt. Impossible d'attendre l'Hiver où il aurait été parfait accompagné d'un plaid et d'un chocolat chaud. Les thèmes de la famille, de l'enquête et de mystère sont encore plus présents dans ce tome 3.

    Âmes sensibles sortez les mouchoirs, car la fin va en faire pleurer plus d'un avec son sujet toujours aussi fort et doux. L'auteur a un talent incroyable pour nous parler de sujets aussi importants avec autant de douceur. Il nous rappelle que les fêtes de fin sont celle de la famille (celle qu'on a à la naissance et celle qu'on se fait). Et encore une fois, il a réussi à me surprendre. Je ne m'attendais pas cette fin d'une certaine manière. Spoiler ➡️ On y retrouve dans ce tome 3 le thème du deuil qui prend une autre dimension cette fois-ci, en parlant de la mort d'une mère et d'un enfant.

    Venons-en aux péripéties de nos 2 héros, en commençant par Archibald : j'ai compati avec lui face à sa problématique. J’éprouvais de la peine et de l'espoir, mais rien en comparaison aux défis qu'a dû surmonter son neveu Bartholomé en voulant retrouver ses parents alors que la maladie le restreint, ainsi que les doutes et la peur qui le ralentissent. Ce voyage n'est pas de tout repos, mais passionnant, car on découvre ceux de nombreux voyageurs au fil des pages, ainsi que des indices qu'on apperçoit après avoir fini la lecture.

    Un tome avec un style conte de Noël que je conseille pour la saison hivernale !

    Maë

  • Destination Orion

    destination OrionAuteur : Olivier Berne

    Genre : Document

    Résumé : Le télescope spatial James-Webb est la mission spatiale la plus chère et la plus complexe jamais conçue par l’humanité. Son ambition est à la hauteur de cette démesure puisqu’il nous a révélé, depuis son lance-ment en 2021, les images parmi les plus précises et les plus lointaines de l’Univers. Spécialiste de la nébuleuse d’Orion, Olivier Berné a mené l’un des tous premiers programmes scientifiques avec ce télescope : l’observation de cette splendide pouponnière gorgée d’étoiles en formation, où se jouent les grands mystères de l’origine des astres, des planètes et de la vie. Au fil des mois, il partage avec nous les surprises, les joies, les craintes et les découvertes de cette aventure hors norme, tant sur le plan scientifique qu’humain.

    Avis : Accessible niveau copréhention, sauf quand il est mentions de chimie, avec les molécules. Ne m'en connaissant pas du tout, j'ai eu un peu de mal à comprendre les différences entre certaines. Je pense donc qu'il faut avoir les bases en chimie. 

    Olivier Berne nous fait rentrer  dans son monde en nous expliquant les rivalités entre chercheurs, les enjeux, ainsi que les relations avec les différents services commepar exemple CNRS, NASA ou les magazines Sciences et Natures.

    J'ai apprécié d'avoir à l'appuie le glossaire, les notes et les références, ainsi que les photos qui offre un plus aux informations qu'on apprend dans le livre. Et le format de narration, sous-forme de journal offrit une lecture plus fluide qui permis de découvrir le temps que prend un telle projet avec la tension d'être dans les clous.

    J'ai vraiment était captivé par ce que j'ai appris que ce soit en science, ou encore dans l'unviers des astrophysiciens. J'ai ouvers ce livre en m'attendant à rien de particulier, et j'en suis ressortis en souhaitant en apprendre plus. Je conseille celivre à tout amoureux de l'espace qui on quelque petite bases pour bien comprendre.

     

    Maë

  • Le dernier lion d'albâtre

    Le dernier lion dalbatreAutrice : Dana B. Chalys

    Genre : Fantasy

    Résumé : Dans les ruelles sombres de Tyniry, une ombre fugace évolue de toit en toit, aussi furtive qu’un rapace. Ashtiri, une ancienne esclave de 17 ans, est devenue voleuse pour survivre. La meilleure, d’ailleurs. Et sa réputation a franchi les frontières : le roi d’Ofayne la mandate afin d’accomplir une mission décisive. Impuissant devant une armée de démons à la progression implacable, le souverain a l’espoir fou qu’Ashtiri retrouvera le dernier Lion d’albâtre, un mage-guerrier légendaire. Dans cette quête au coeur d’un environnement hostile, les convictions d’Ashtiri vacillent une à une face aux volontés des divinités cosmiques, maîtresses du destin des mortels.

    Avis : J'ai adorais cette lecture avec un univers au forte inspiration mythologie Perse et Égyptiennne. On plonge en profondeur avec l'histoire dans ces 2 inspiration mythologique et culturel, qui marque grandement l'intrigue. Cependant, on sent qu'il a plus et qu'on ne fait qu'effleure l'univers qui semble être bien plus grand qu'on pourrait le croire avec des inspirations plus large comme le Japon pour Tjol. J'aimerais en découvrir plus, mais ce one-shot ce suffit amplement à lui tout seule, tellement il est riche sur tout les horizons.

    En particulier avec des messages fort qui marque l'esprit avec zéro subtilité, mais temps mieux vu les sujets aborder avec par exmple : l'esclavagiste. L'autrice a un style d'écriture très enrichie niveau vocabulaire. Et à chaque fois, on retrouve une note de page avec une définition, ce qui est plus pour les jeunes lecteurs qui on pas encore le vocabulaire.

    Passons à l'intrigue, qui est fluide et va droit au but. Et plus on avance, plus les pièces du puzzle s'imbrique à merveille avec simplicité. Ce qui donne un petit bémol, ça rendait certain point simple, au risque que quelque points soit prévisible.

    Au départ, on commence avec un seul point de vue, mais au fure et à mesure que l'histoire avance, et que les personnages se croisent, leur nombre augmente pour offrir un suivis de l'intrigue plus palpitant et faire monter la tension avec merveille. Avec des personnages principalement féminins, l'autrice nous propose une représentation LGBTQIA+ (AroAce, couple lesbien, couple gay, mention de non-binarité), ce qui est vraiment agréable.

    Maë

  • Souveraines tome 1

    Souveraines tome 1Autrice : Laura Sebastian

    Genre : Fantasy

    Résumé : Depuis leur naissance, l'impératrice Margaraux façonne ses filles. Eduquées dans l'art du mensonge, de la séduction et de la manipulation, Sophronia, Daphné et Beatriz sont des armes qui n'ont qu'un objectif : pousser les royaumes de Temarin, Friv et Cellaria à la guerre pour que leur mère puisse devenir souveraine du continent. Envoyées en territoire hostile pour épouser les héritiers des monarchies voisines, les trois soeurs vont prendre des chemins différents pour tenter de survivre. Et tracer leur propre destinée.

    Avis : Je n'ai pas pus me plonger profondément dans le livres pour raison personnelle, mais je les adorais. On y trouve ce que j'apprécie énormément : complot, secret et trahisons. Les 3 points de vue sont bien mené de l'un à l'autre, plus celui de fin qui est une incroyable suprise, Margaraux. J'aimerais qu''il en ai un peu plus dans le prochain livres pour voir l'envers du décor, et en apprendre plus sur cette impératrice ambitieuse et sans coeur, au lieux de le connaitre à travers les pensées de ses filles.

    Des trois soeurs, j'ai eu un coup de coeur pour Sophronia, cependant je pense que l'autrice à fait exprès d'une certaine manière. Elle est remplis de douceur et à un grand coeur, mais c'est aussi une personne intelligente comme ses soeurs. J'attend beaucoup du prochain tome en particlier pour Daphné, qui j'espère ouvrira les yeux. 

    Spoiler ➡️ Mon coeur a saigné à la mort de Sophronia. J'espèrais de tout coeur, qu'il est rebonssiement qui la sauve inextrémiste. Hélas, non !

    Dans ce livre, je découvre la plume de l'autrice qui est fluide et plapitant. Elle met en avant plus en avant les actions, les détails se qui donne un rythme à l'histoire. 

    Maë

  • Un moyen-âge en clair-obscur

    un moyen-âge en clair-obscureAutrice : Justine Breton

    Genre : Document

    Résumé : De Thierry la fronde à The Witcher, en passant par Vikings et Kaamelott, les séries télévisées consacrées au Moyen Âge nous font tour à tour rêver et trembler, mais peignent ensemble le portrait d’une époque médiévale fascinante. Alors que les grosses productions récentes rivalisent de plus en plus avec le cinéma, mettant en scène des fresques épiques et des aventures spectaculaires, les séries conservent toujours sur le grand écran l’avantage de la durée et de la proximité. Par leur diffusion étendue, elles se révèlent être le moyen privilégié pour présenter des héros complexes impliqués dans des intrigues foisonnantes, qu’il s’agisse d’adapter de grandes sagas de fantasy ou des épisodes tirés de l’histoire européenne. Malgré leur diversité apparente, toutes ces séries puisent dans un même imaginaire : celui de nobles chevaliers faisant parler le fer dans un monde à la fois merveilleux et violent. Les séries contribuent ainsi à rendre le Moyen Âge familier, mais aussi à entretenir l’image négative des « Âges sombres », largement remise en question par la recherche historique. En s’appuyant sur des dizaines de séries diffusées depuis les années 1950 jusqu’à aujourd’hui, ce livre décrypte l’image que les séries retiennent et entretiennent de la période médiévale. Il montre comment l’usage et l’évolution de ces programmes contribuent à peindre un Moyen Âge en clair-obscur, beaucoup plus nuancé qu’on ne le croit souvent.

    Avis : Un livre très intéressant qui nous offre une analyse sur les moyen-âge à travers les séries qui ont influencé notre façon de voir cette époque de l'histoire. Le sujet est abordé de différentes manière que se soies en premier en survolant le sujet puis en approfondissement le sujet point par point. On en apprend beaucoup, et il faut bien rester concentrer pendant la lecture au risque de décrocher et de ne pas comprendre. Elle s'appuie sur un large choix de séries qui permet de bien comprendre ses exemples, et d'être sur d'avoir vu certaines d'entre elles. Evidemment, je conseille ce livre à tout amoureux de série médivale ou au curieux du sujet.

    Les seules problèmes viennent de la mise en pages, qui empeche une lecture agréable. Le papier verglaçait à souvant des reflets de lumière dessus avec en plus une police texte petit, ce qui ne facilite pas la lecture, bien au contraite. Puis les petit encadrés violet qui cite des passages du texte prend plus de place et je ne vois pas l'utilité de faire des répétitions de phrase comme dans un magazine. Je trouve par contre que c'est un grand bonus l'appuie d'image (extrait) de série, juste dommage que certaine soit petite, donc moins visible.

    Maë

  • Fantasy & Moyen Âge

    Fantasy et Moyen AgeAuteur-trice : Anne Besson et Victor Battaggion

    Genre : Essaie

    Résumé : Le Moyen Âge merveilleux du Seigneur des Anneaux, du Sorceleur ou de L’Assassin royal vous fait rêver ? Sorcières, magiciens et nains peuplent votre imagination depuis toujours ? Chevaliers, vikings et mercenaires vous passionnent ? Ce beau-livre est fait pour vous. Toutes ces histoires, des contes de fées à Game of Thrones, exercent sur nous un extraordinaire pouvoir de fascination. Prenez garde, pourtant. Explorer les arcanes de la fantasy d’inspiration médiévale pourrait bien changer à tout jamais votre destinée. Derrière ces récits inoubliables se déploient des œuvres littéraires et artistiques multiples – de la légende du roi Arthur aux contes venus du monde entier –, et leurs influences historiques sont légion – invasions « barbares », art de la guerre dans le Moyen Âge européen et le Japon féodal, châteaux forts et femmes de pouvoir. Mêlées, sublimées, ces sources abreuvent des œuvres devenues incontournables.

    Avis : Un livre des plus captivant pour tout amoureux de fantasy. On explore différentes manières le lien entre ce genre de l'imaginaire et le Moyen Âge. En passant par des crétaures mythiques comme les elfes, les nains..., en retraçant leur origine et leur évolution, que ce soit par la littérature, les jeux (vidéo et société) ou la musique... Ce qui est vraiment fascinant, car ça permet de voir que certain tropes ont été influencer par ses médias. Mais, n'oublions par qu'il parle aussi -surtout- des artistes qui on marqué l'image que nous avons du lien entre la fantasy et le moyen-âge. On découvre leurs inspirations, mais aussi l'impacte qu'ils ont eu, par exemple Tolkien avec ses elfes et ses nains. On remonte dans les méandres du lien des grandes figures médivale-fantasy avec le mythe arthurien.

    Un magnifique objet-livre, il aura évidemment une place d'honneur dans ma bibliothèque, et je dis bravo pour les tous les petits détails que contient se livre. Et je fus heureuse de découvrir de nouveaux spécialistes du sujet à travers ses pages, chaques chapitres annonce qui la rédigeait en-dessous du titre. Certain on était rédigé à quatres mains, d'autre on fait plusieurs chapitres. Tout est très bien organisé et suit un fils conducteur bien visible ainsi que compréhensible, ce qui est agréable. 

    Maë

  • La couronne d'os dorés tome 3

    Le sang et la cendre tome 3 la couronne dos doresAutrice : Jennifer L. Armentrout

    Genre : Fantasy

    Résumé : Inclinez-vous devant votre reine ou mourez à ses pieds... Elle a été la victime et la survivante... Poppy n'a jamais espéré trouver un amour tel que celui qu'elle partage avec le prince Casteel. Mais avant de pouvoir en profiter, ils doivent libérer le prince Malik et retrouver Ian. Une mission dangereuse aux conséquences considérables. Car Poppy est l'Élue, la Bénie, la véritable souveraine de l'Atlantie. Elle porte en elle le sang du roi des dieux. De droit, la couronne et le royaume lui reviennent. L'ennemie et la guerrière... Poppy doit désormais choisir entre renoncer à son droit de naissance ou s'emparer de la couronne dorée et devenir la reine de la chair et du feu. Mais tandis que les sombres et sanglants secrets du royaume refont surface, une puissance longtemps oubliée se réveille, prête à tout pour s'assurer que la jeune femme ne ceigne jamais la couronne. Une amante et un cœur jumeau... Néanmoins, la plus grande menace pour l'Atlantie réside à l'ouest, où la reine du sang et de la cendre a ses propres plans. Pour l'affronter, Poppy et Casteel n'ont d'autres choix que de voyager jusqu'aux Terres des dieux afin de réveiller le roi lui-même. Alors que les plus dures trahisons sont révélées et que de nouveaux ennemis émergent, Poppy et Casteel vont découvrir jusqu'où ils sont prêts à aller pour leur peuple - et l'un pour l'autre. Et maintenant, elle va devenir reine...

    Avis : Une histoire intéréssante et captivante, mais qui a des longueurs à cause de répétition d'information et de descriptions. J'ai par conséquences mis du temps à le lire, donc au bout d'un moment, je lisais ces passages en diagonale. Pourtant, ce tome surpasse de loin les deux tomes précédents. L'héroïne est plus compréhensible dans ses actions, plus mature, ce que j'apprécie grandement. On en découvre beaucoup plus sur l'univers. Mais avant tout, l'autrice nous fait reprendre pile où c'était arrêter le tome 2, pour enchainer à une grande vitesse les problèmes jusqu'à une presque la moitié du livre, pour ensuite se calmer. Sauf que je m'attendais a tout à la moindre pages, pour finir par baisser ma garde et me prendre une claque à la fin du livre. Ce qui est du génie.

    Dans ce tomes, les personnages sont un peu plus en avant, en particulier Kieran que j'apprécie beaucoup. Et ils apportent un peu plus de profondeur et de dynamisme dans les personnages de Castel et Poppy. J'aimerais continuer en apprendre plus sur lui et sa famille. Spoiler ➡️ Puis nous faisons enfin la connaissance de Mlle Willa, l'autrice du livre préféré de notre héroïne. J'ai adoré la rencontre du avec elle et des sous-entendu. J'étais morte de rire. Et ce personnage promet, en espérant la voir un peu plus. 

    Ce troisième tomes contient enfin toutes les révélations, ce qui est satisfaisant. Jusqu'à ce que je comprenne en même temps que l'héroïne que se soit faux. Ce qui était la vérité devient un mensonge, pour que nuvelle vérité arrive et qu'elle soit fausse aussi. L'autrice nous balade ainsi jusqu'au bout du livre, où au dernière pages tous soit enfin révélé. Ce qui est top, car ça fait monter la tension. L e tome 4 promet d'être explosif en action et aussi d'avoir une évolution intéressante sur la psychologie des personnages. 

    Maë

  • Six couronnes écarlates tome 1

    six couronnes ecarlatesAutrice : Elizabeth Lim

    Genre : Fantasy chinoise

    Résumé : Une magie ancestrale et interdite coule dans les veines de Shiori, la plus jeune des sept enfants de l’empereur de Kiata. Lorsqu’elle découvre que sa belle-mère, Raikama, la Reine sans nom, possède sa propre magie noire, cette dernière lui lance un sortilège : elle transforme ses six frères en grues et l’avertit que pour chaque mot qu’elle prononcera, l’un de ses frères mourra. Exilée et sans voix, Shiori va devoir se battre pour briser le sort et sauver son royaume d’une terrible conspiration. Pour cela, elle pourra peut-être compter sur le mystérieux garçon à qui elle était fiancée et qu’elle a rejeté sans même le rencontrer…

    Avis : Une histoire intéréssante et captivante avec un peu de lenteur dans le récit à certain endroit. Je ne comprenais pas toujours sur le moment les personnages et leur actions, puis en avançants, je découvrais que c'étais pour que certaines péripéties arrivent. L'autrice sacrificie la logique pour une facilité de narration. Certaines choses été très évidentes à cause de ça, cependant l'univers qui est relié à l'intrigue rattraper toiut en sachant que c'est le plus important dans l'histoire à mes yeux. Et que l'autrice écrit dans un style conte, ce qui ne me surprend pas l'ayant lu à travers les Twisted Tales de Disney. Son style d'écriture qui favorise des tournure de phrases simple, avec une descriptions tenchanteurs que ce soit dans les lieux ou dans les évènement. Spoiler ➡️ Une princesse dans un panier qui s'envole grâce à des grus qui porte le panier, montre à merveille le style conte.

    On ressent un peu le style conte dans l'histoire et la narration, en raison des nomimations de certaines choses. Ce qui donne un charme au récit, car ça permet de sentir l'origine du mythe qui a inspiré l'univers et l'intrigue. On plonge dans une autre culture à travers les mots qui illustre dans mon imagination des lieux très féérique et magnifiques avec un coté mystérieux et sombre des fois.

    Je fus charmer et curieuse. Souhaitant connaitre la suite à présent, ainsi ce que réserver cette univers vaste et enchanteur. 

    Maë

  • Skyhunter tome 1

    Skyhunter tome 1 larme secreteAutrice : Marie Lu

    Genre : Dystopie et Post-apocalyptique

    Résumé : Dans un monde brisé par la guerre, un groupe de jeunes soldats est prêt à tout sacrifier pour sauver ce qui leur est cher. La terrible Fédération Karensa a conquis de nombreux pays, faisant de Mara la dernière nation libre au monde. Les réfugiés fuient vers sa frontière pour échapper à un sort bien pire que la mort : la transformation en créatures mutantes connues sous le nom de spectres et qui sont envoyées par la Fédération pour attaquer Mara. Talin, qui a perdu sa voix et sa maison dans le conflit, a trouvé asile avec sa mère dans ce pays qui la considère comme inférieure. Elle fait malgré tout partie de la force d’élite de Mara, les abatteurs, chargés de contenir la menace des spectres. Mais au fur et à mesure que le nombre des créatures augmente, la défaite semble inéluctable…? Un jour, un mystérieux prisonnier est ramené du front. Talin sent qu’il y a quelque chose de spécial chez lui. Est-il un espion de la Fédération ou bien l’arme qui permettra de les sauver tous ?

    Avis : Un univers qui mélange deux sous-genres de la science-fiction. On ressent bien l'ambiance post-apocalyptiques avec ses descriptions de ruines et qu'ils ignore beaucoup de chose dessus. Quand aux codes de la dystopie, elle ressort fortement dans les défauts de la société Mara, et encore plus avec le bref passage à la Fédération Karensa. 

    Qu'est-ce qu'on a envie de s'opposer au consul ainsi que de son ambition de grandeur et de pouvoir. Un méchant dont j'espère sa mort dans d'atroce souffrance dans le prochain tome. Et qui remplis son rôle à merveille, dans une intrigue où il n'apparait que dans 20% de l'histoire. Ce qui incroyable, avec peu de présence, on ressent tout son potentiel. J'aimerais en apprendre plus sur lui.

    Venons en à nos protagonistes, en particulier Talin, qui se trouve entre deux monde. Étant une réfugié, ceux de Mara la regarde de haut et la traitre comme une moins que rien, et pour les autres réfugiers, ce n'est que méfiance et peurs à sont égard en raison qu'elle est devenue une abateuse (soldat d'élite de Mara). Ce qui la rend forte et réaliste face à la situation qui l'entour. Elle est consciente de ses capacités ainsi que de ses limites, ce qui la rend attachante. L'autrice a su monntrer à travers Talin qu'un personnage muet ne signifie par le silence niveau dialogue, en rappelant que la langue des signes est une autres façon de communiquer. Et tout les abateurs communique comme ça, ce qui rend l'interaction avec les personnages secondaires plus intéressant quand ils passe de la parole aux mots. J'espère que dans le prochains tomes, ils seront plus étoffés pour en apprendre plus sur eux, leurs personnalités.

    L'histoire est légèrement prévisible sur certain point, mais rien qui ne dérange car tout s'enchaine, en nous laissant juste le temps de respirer pour assimiler les informations. 

    Maë

  • Les sables d'Arawiya tome 1

    Les sables darawiya tome 1 chasseurs de flamme 5017244Autrice : Hafsah Faiza

    Genre : fantasy

    Résumé : Les gens vivaient parce qu'elle tuait. Les gens mouraient parce qu'il vivait. Zafira est la Chasseuse. Elle se déguise en homme lorsqu'elle brave la forêt maudite de l'Arz pour nourrir son peuple. Nasir est quant à lui le prince de la Mort, assassinant ceux qui sont assez stupides pour défier son tyran de père, le sultan. Si Zafira était démasquée et sa nature féminine exposée, tous ses actes seraient décriés. Il en va de même pour Nasir qui serait brutalement puni par son père si celui-ci découvrait la compassion dont fait preuve son fils. Ils sont de véritables légendes dans le royaume d'Arawiya, mais aucun d'entre eux ne veut de cette gloire. Alors que la menace d'une guerre grandit et que l'Arz étend son ombre de jour en jour, Zafira et Nasir sont envoyés chacun de leur côté récupérer un artefact perdu qui restaurerait la magie dans le royaume. Le fils du sultan est chargé d'une mission supplémentaire : éliminer la Chasseuse. Mais au cours de leurs voyages respectifs, un autre mal terrifiant semble émerger et l'objet qu'ils recherchent pourrait s'avérer plus dangereux qu'ils ne l'imaginent.

    Avis : Ce livre avait du potentiel de part son univers, hélas, ça na pas matché avec moi en raison des personnages. J'ai eu beaucoup de mal avec leur caractère qui sont assez passive et long. Elle nous présente des relations entre personnages qui ne s'apprécie pas, mais en lisant les scènes j'avais plutôt l'appréciation que c'était le contraire. Les actions ne correspond pas aux émotions décrites des personnages, ce qui est fatiguant et empêche d'apprécier l'histoire. Ce qui est dommage.

    Je pense que j'avais trop d'attente envers l'histoire, en raison du coup de coeur que j'avais eu avec la trilogie Deavabad. Et vu que l'intrigue repose sur les personnages, et que je n'ai pas accroché avec eux, ça à eu un impact sur tout le reste, que ce soit le style d'écriture, l'intrigue, l'univers.... Je n'ai pas continuer la lecture, à plus de la moitié du livre, j'ai abandonné car je ne prenais aucun plaisir et j'y allais à reculons en éternisant sur plusieurs semaine. Au risque de me plonger dans une panne de lecture, il vaut mieux arrêter.

    Un avantage intéréssant est la carte, mais surtout la traduction des mots arabes à la fin. Pour moi, c'est un énorme bonus, qui m'as permis d'apprécier l'univers avec son inspiration oriental. 

    Maë